Selon l'Usine Nouvelle, la quasi-totalité des secteurs de la sous-traitance en France est en croissance (en moyenne de + 11 %) en 2011 par rapport à 2010. On notera en particulier que 2 secteurs (la fonderie et les roulements et la transmission mécanique) enregistrent des hausses de plus de 20 % de leur CA.

sous_traitance_industrie_2011_france_fonderie_mecanique_forge_plastique_electronique_emboutissage_moule_matricage
Sous-traitance industrielle en croissance selon les secteurs d'activité

Les secteurs en recul
Dans l'embellie générale, certains secteurs s'en tirent moins bien et ont stagnés comme le découpage et l'emboutissage (lié à 40 % au secteur automobile), la chaudronnerie et la tuyauterie, les traitements de surface, la fixation ou la frappe à froid.

La plasturgie loin devant
La plasturgie apparait comme le premier secteur de la sous-traitance avec 9.7 milliards d'euros de facturation. Si le premier trimestre de l'année a vu une croissance de 7 %, l'augmentation de 20 % des prix des matières premières érode les marges d'une profession qui peine à répercuter ces hausses aux clients.

La fonderie et la transmission mécaniques et roulements en très forte hausse
Deux secteurs se distinguent par leur très forte croissance en 2011 :

  • La fonderie en forte hausse (+ 22 %) sur les 8 premiers mois de 2011, mais une incertitude demeure sur les difficultés de financement des nouveaux investissements;
  • Les roulements et transmissions mécaniques en hausse de 21 %, tirés par les exportations (Allemagne, Chine). La rentabilité de cette profession demeure à un haut niveau avec une confiance pour 2012 (pas de baisse d'activité attendue).

Source : Usine Nouvelle , n° 3261, nov. 2011