Des petits malins achètent des noms de domaine, créent des sites avec un vague contenu lié au nom de domaine. L'objectif de tout cela, bloquer un nom de domaine, en optimiser (si possible) le réfèrencement par les moteurs de recherche (Google, Bing, ...) et le revendre à un éventuel acheteur intéressé.

fonderie_nom_de_domaine_libre
Noms de domaines de fonderie à vendre

Noms de domaines à vendre
La fonderie n'échappe pas à ce marché. Sont ainsi à vendre les noms de domaine suivants :


Je pense que vous avez repéré le principe : nom = "fonderie" + alliage (ou procédé) qui doit pouvoir s'automatiser assez facilement.

Tous ces sites appartiennent à la même société et sont conçus sur le même design (généré par un "copier/coller" du code), avec des articles à vendre (avec un lien vers le vrai site de vente) ayant un vague rapport avec le nom de domaine.

Du patée pour chat au magnésium
Ainsi pour "www.fonderiemagnesium.fr" sont mis en avant, en vrac, un ouvrage sur l'art de la fonte de bronze, des pillules à base de magnésium et du pâtée pour chat (qui répond au doux nom de "Kattovit Urinary", je ne l'invente pas ...) contenant du magnésium et des sachets de chlorure de magnésium. Bref, n'importe quoi du moment que le mot "magnésium" apparaisse pour le réfèrencement. Pour le site "www.fonderiefonte.fr", il était évidemment beaucoup plus difficile de trouver du patée pour chat ou des pillules contenant de la fonte. Donc un seul article à vendre sur ce site, le fameux ouvrage sur l'art de la fonte du bronze (le même que sur le site wwww.fonderiemagnesium.fr). Dans la barre de menu en haut à droite des sites, on comprend tout avec l'option du menu "site à vendre".

"www.industrie-france.fr" à vendre
On trouve aussi, pour exemple, d'autres process de transformation :

Et il y a en a sans doute bien d'autres.

On peut décliner avec l'ensemble des procédés industriels (forge, usinage, cintrage, soudage, ...) ou des produits grands publics (volets, robinets, vélos, casseroles, ...), ... , dans toutes les langues et en alternant les différents suffixes (.com, .fr, .de, .it, .bizz, .net, .org, .edu, ...).

Les possibilités sont presque infinis. Bref, un vrai business.