En cas d'impact, des capsules nanométriques emprisonnées dans la carrosserie libéreraient le fluide qu'elles contiennent afin de reconstituer le revêtement protecteur anti-corrosion et protéger la tole des phénomènes de corrosion.

capsulenanometrique

Capsules nanométriques emprisonnées

L'institut Fraunhofer (Allemagne) travaille sur une technologie de cicatrisation du métal pour des applications anti-corrosion pour les tôles automobile. Les scientifiques évoquent des biocides capables de s'attaquer aux micro-organismes responsables de la biocorrosion. Un délai de 2 ans est annoncé par le Dr Claudia Beatriz dos Santos, responsable de ce projet au sein du Fraunhofer Institut afin de passer du stade de la R&D à une application à l'échelle industrielle.

Source : Magazine Industries et technologies - Sept. 2009