Faurecia va travailler avec l'institut Fraunhofer ICT -dans un accord cadre- sur des projets de R&D visant à développer des procédés innovants de production de pièces en composite fibres de carbone ou fibres de verre pour des applications automobiles. Faurecia entend utiliser ces matériaux innovants pour produire en série des pièces automobiles d`ici 2020.

faurecia_fraunhofer_ICT_fibre_de_carbone_R_D_innovation
R&D sur la production de pièces automobile en composite fibre de carbone
Accord cadre Faurecia / Fraunhofer ICT

Des enjeux d'allègement
Les matériaux composites permettraient de réduire le poids de certains composants de 20 % à 50 % à performance fonctionnelles et à prix équivalents. Les composites sont pressentis pour de multiples pièces; pièces de structure de châssis, sièges automobiles, systèmes intérieurs ou éléments de carrosserie. Faurecia a d'ailleurs acheté les activités automobiles de Sora Composites, société possédant une grande expertise dans le domaine des composites.

Les verrous économiques
Si l'on sait à l'heure actuelle assez bien intégrer les composites dans les applications haut de gamme ou à haute valeur ajoutée (aéronautique, formule 1, prothèses médicales, ...), pour des applications grande série, les composites restent encore très coûteux. Tout l'enjeu sera donc de mettre au point des technologies moins onéreuses permettant une diffusion à plus grande échelle des fibres de carbones ou des fibres de verre.

Plateforme pilote dédiée aux composites
L'institut Fraunhofer ICT dispose déjà d'une plate-forme de lignes de production pilotes propre, ce qui lui permet de valider de nouvelles technologies et de nouveaux procédés liés aux composites.

Téléchargez le communiqué de presse de Faurecia

Source : www.auto-innovations.com