CASTrepair est une nouvelle technique (développer par le CSIRO/Cast en Australie) pour réparer les empreintes de moule sous pression ayant des fuites d’eau au plan de joint dues à l’apparition de fissures dans l’acier d’empreinte.

Logo_castrepair

Contexte
Les moules de fonderie sous pression sont refroidis par des circuits d'eau interne traversant et des puits. Les contraintes en surface de moule (chocs thermiques) provoquent des fissurations et des fuites d'eau dans l'empreinte. A ce jour, on peut soit supprimer le circuit d'eau (mauvais refroidissement de la zone), soit chemiser le circuit d'eau (tube inséré pour éviter la fuite), ce qui en réduit l'efficacité de moitié ou davantage (air entre la chemise et le circuit initial).

CASTrepair
CASTrepair est un alliage à basse fusion ayant un grand coefficient de transfert thermique qui peut être utilisé de deux manières différentes :
    - Remplissage du canal de refroidissement puis reperçage de celui-ci (en laissant 1 à 2 mm d'aliage), ou
    - Utilisation de tube en cuivre d’une taille plus réduite que le canal à réparer, et moulage de CASTrepair
       entre l’acier d’empreinte et le tube.

Methodologie_castrepair
Réparation moule fissuré avec CASTrepair (circuit d'eau fuyard)

CASTrepair assure 95% de la puissance de refroidissement du canal d'origine.

CASTrepair peut être mis en oeuvre à faible coût dans un atelier de réparation de moule d'une fonderie sous pression.

tableau_comparatif_castrepair
Comparatif efficacité thermique (circuit d'eau, avec chemisage et avec CASTrepair)

Contact :
                 CSIRO (Australie)


Source : CSIRO


Décembre 2008