Les deux géants asiatiques viennent de franchir un pas important dans la conquête de l'espace. En effet, la Chine a posé un buggy d'exploration sur la Lune alors que l'Inde vient se lancer son premier vaisseau vers la planète Mars. Les 2 pays s'affirment sur la scène internationale afin de jouer jeu égal avec les pays occidentaux (États-Unis, Europe et Russie) en terme de maîtrise technologique.

chine inde lune mars 2013 spatial

Lapin de jade grignote des carottes sur la Lune
La China National Space Administration (CNSA), l’agence spatiale chinoise, a lancé  sa sonde lunaire Chang’e-3 sur la lune. Tout c’est bien passé et il est devenu, le 14 décembre, le premier vaisseau spatial chinois à atterrir sur la lune. L'astomobile à 6 roues, nommée "Lapin de Jade" a été largement relayée sur les média chinois. Le site d’atterrissage est une plaine volcanique plate appelée la baie des arcs-en-ciel (Sinus Iridum). La région est connue pour son absence de grosses pierres, et fait partie de la mer des Pluies (Mare Imbrium).

L'inde voir rouge
Pendant ce temps ... la Mars Orbiter Mission (se son "petit nom" MOM ou encore appelé Mangalyaan ce qui signifie "véhicule martien" en Hindi) de l’Inde qui a quitté son orbite terrestre et se dirige désormais tranquillement et en toute sérénité bouddhiste vers la planète rouge. Après une importante couverture médiatique avant et peu après le lancement, le 5 novembre 2013 , la MOM a maintenant un long voyage pour atteindre sa destination. Elle arrivera sur Mars en septembre 2014 après 299 jours de voyage. Donc bon voyage Mangalyaan.

Une vitrine du know-how spatial
On peut imaginer que derrière la "soif de connaissance scientifique", ces missions permettent aussi aux deux pays de s'affirmer comme des leaders technologiques à même de rivaliser avec les grandes puissances occidentales.

Source : www.gurumed.org