Une étude récente (2007) menée au CTIF sur les phénomènes "thermique et de remplissage" dans le conteneur des machines à coulée sous pression chambre froide montre que :

- La perte de température du métal (80°C) est importante lors de la phase initiale de versement de l'alliage dans le conteneur. Ce phénomène est lié au contact avec un piston "froid" (refroidi à l'eau) et avec la surface interne du conteneur.
- Il existe une vague de métal lors du remplissage initial, cette vague est faible en regard de la vague créé lors de l'avance piston
- Les hétérogénéités de température (haut/bas et droite/gauche) sont très importantes dans le conteneur et engendrent des contraintes thermomécaniques expliquant l' "effet banane" quelquefois constaté.
- Les vitesses d'arrivée dans le système d'alimentation sont fortes (1 à 2 m/s) en comparaison des vitesses piston en phase 1 (0.3 à 0.5 m/s) relativement mostes. Cette accélération est du à la vague (effet rouleau) qui entraîne le métal vers l'avant du conteneur
- Cet effet de vague est plus prononcé aux fortes vitesses piston en 1er phase (0.6 m/s et au delà).
- Il se produit des présolidifications du métal dans le conteneur au concat de la face piston et en partie basse du conteneur.


figure_9_rempolissage_du_conteneur_en_cours

Phase de remplissage initial du conteneur


figure_13_image_3_temp_conteneur_etat_168
Température interne conteneur lors de l'avance piston

figure_14_B_coupe_du_conteneur_72_
Température conteneur en coupe (forte pénétration de température en zone basse)