03 mars 2017

Développer la métallurgie du XXIe siècle avec la chaire DIGIMU

MINES ParisTech et l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) annoncent le lancement de la Chaire DIGIMU, dédiée à la modélisation des évolutions de MicrostrUctures intervenant lors des procédés de mise en forme des métaux. La Chaire, dotée d'un budget de 1.2 M€ et financée à 50 % par l'ANR, regroupe en particulier 6 industriels du secteur de la métallurgie : ArcelorMittal, Areva, Ascometal, Aubert & Duval, le CEA et Safran. La numérisation des opérations de mise en formeDotée d’un budget de 1,23 million d’euros sur 4 ans et... [Lire la suite]

22 février 2017

Metafensch atomise du titane pour la fabrication additive

La première atomisation de titane a été réalisée le 14 février 2017 sur la tour d'atomisation de MetaFensch. L'objectif de cet équipement est d'explorer les paramètres qui permettront d'optimiser la production de poudres métalliques, notamment de titane et de ses alliages (TiAl, TA6V, ...) pour le domaine de la fabrication additive. Les marchés plus spécifiquement concernés sont l'aéronautique, le médical et l'énergie. A termes, il s'agirait de doter la France d'une autonomie dans la filière titane alors qu'à ce jour la... [Lire la suite]
19 janvier 2017

Safran rachète Zodiac Aerospace

En difficultés depuis quelques années, Zodiac Aerospace va être racheté par le groupe Safran. Le futur poids lourd aéronautique Safran-Zodiac représentera 21,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel et emploiera 90.000 salariés. La fusion est prévue début 2018 et Safran annonce dès à présent la remise à niveau des performances de Zodiac, sévèrement critiqué par Airbus dans le passé. Des compétences élargies pour le groupe Safran en aménagement de cabines« La nouvelle entité associera les compétences de Safran en... [Lire la suite]
Posté par HPDC à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 mai 2011

Metz va acceuillir l' IRT M2P, un centre de recherche sur les matériaux co-financé par de nombreux industriels majeurs

La Lorraine va accueillir à Metz un Institut de recherche technologique métallurgie, matériaux et procédés (IRT M2P), un projet du “grand emprunt” qui doit réunir 300 chercheurs, a-t-on appris auprès du conseil régional.Un institut mixte public-privé Cet institut, partenariat public-privé, sera équipé de plate-formes technologiques devant lui permettre de développer des projets de recherche sur les matériaux en faisant émerger des entreprises créatrices d’emploi, a expliqué Jean-Yves Le Déaut, vice-président de l’assemblée régionale. ... [Lire la suite]