27 novembre 2012

Arcelor Mittal menacé de nationalisation

L'état, par l'intermédiaire du président François Hollande, fait pression sur ArcelorMittal et menace de nationaliser provisoirement le site de Florange. Le groupe Arcelor Mitall souhaite en effet vendre la partie chaude mais conserver la partie froide qui réalise la majeure partie de la valeur ajoutée en produisant des tôles haut de gamme pour l'industrie automobile allemande. Vers une possible nationalisation provisoire d'ArcelorMittalL'état et les syndicats considèrent que la partie chaude (les hauts fourneaux) ne peut pas... [Lire la suite]