10 décembre 2012

Une limite à la loi de Moore ?

En analysant une liaison à l'échelle atomique entre 2 métaux différents; tungstène et or, utilisé dans l'industrie pour réaliser la connectique de circuits intégrés, des chercheurs de l'Université McGill (Canada) et de General Motors, ont mesurés une résistance électrique 10 fois plus importante que prévue qui pourrait freiner la création de nano-circuits intégrés ou nécessiter de mieux choisir la nature des matériaux utilisés. La nature des interface entre métaux pourrait limiter la loi de Moore Une résistance 10 fois plus... [Lire la suite]