01 septembre 2016

Un nouveau composé intermetallique titane-or très dur et biocompatible

Des scientifiques nord-américains de la Rice University ont découvert un nouveau composé inter-métallique or-titane Ti3Au en phase bêta trois fois plus dur que tous les autres matériaux bio-compatibles actuellement utilisés. Le taux d'usure (mesuré sur tribomètre pion-disque) est réduit de 70 % par rapport aux autres matériaux, ce qui permettrait de mettre au point des implants de prothèses médicales à plus longue durée de vie. Une découverte due au hasardComme bien des physiciens de la matière condensée, ces chercheurs... [Lire la suite]