12 juin 2017

Modélisation des traitements thermochimiques à l'IRT M2P

Un consortium d'industriels (PSA, Safran, ..., Ascometal, ArcelorMittal), fédéré par l'IRT M2P (Matériaux Métalliques et Procédés), va travailler à la modélisation des traitements thermochimiques (nitruration, ....) des aciers dans le cadre du projet TTA (Traitements thermochimiques Avancés). Il s'agira de simuler l'enrichissement des couches superficielles (azote, carbone), la création de nouvelles phases métallurgiques et les contraintes résiduelles dans les pièces. A termes, les modèles pourront être implémentés dans des codes... [Lire la suite]

03 mars 2017

Développer la métallurgie du XXIe siècle avec la chaire DIGIMU

MINES ParisTech et l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) annoncent le lancement de la Chaire DIGIMU, dédiée à la modélisation des évolutions de MicrostrUctures intervenant lors des procédés de mise en forme des métaux. La Chaire, dotée d'un budget de 1.2 M€ et financée à 50 % par l'ANR, regroupe en particulier 6 industriels du secteur de la métallurgie : ArcelorMittal, Areva, Ascometal, Aubert & Duval, le CEA et Safran. La numérisation des opérations de mise en formeDotée d’un budget de 1,23 million d’euros sur 4 ans et... [Lire la suite]
22 février 2017

Metafensch atomise du titane pour la fabrication additive

La première atomisation de titane a été réalisée le 14 février 2017 sur la tour d'atomisation de MetaFensch. L'objectif de cet équipement est d'explorer les paramètres qui permettront d'optimiser la production de poudres métalliques, notamment de titane et de ses alliages (TiAl, TA6V, ...) pour le domaine de la fabrication additive. Les marchés plus spécifiquement concernés sont l'aéronautique, le médical et l'énergie. A termes, il s'agirait de doter la France d'une autonomie dans la filière titane alors qu'à ce jour la... [Lire la suite]
29 novembre 2012

Thixofranc, la forge à l'état pâteux

Le projet Thixofranc regroupait des industriels transformateurs (Les forges de Courcelles, Bourguignon Barré, Ascometral), des fournisseurs d'équipements ou de matière premières (Fives Celes, Aubert & Duval) et des universitaires et centres de recherche (Arts et Métiers ParisTech Metz/labo LCFC, CRITT MDTS, Le GRESPI). Ce programme supporté par les région Champagne Ardenne et Lorraine, par OSEO et par le FEDER et labélisé par le pôle de compétitivité MATERALIA avait pour objectif de mettre en place une installation industrielle de... [Lire la suite]