Nouveautés techniques, info récentes
21 juin 2017

Des pièces allégées en alliage de zinc par le procédé Zincopor

La société allemande HZD (Havelländische Zinc-Druckguss Gmbh) a développé le procédé innovant Zincopor qui permet d'alléger de 30 % à 50 % les pièces en zinc en fonderie sous pression grace à un maximum de porosités réparties uniformément dans la pièce. Ce process peut convenir pour des marchés (décoration, ...) et des pièces non sollicitées mécaniquement que l'on souhaite alléger. Zincopor pour alléger les piècesDonnées Surcout annoncé sur le process : 5 % Process : fonderie sous pression conventionnel Traitement de surface... [Lire la suite]
Posté par HPDC à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 juin 2017

Technologies de Fonderie Innovantes

Nous vous parlons, au fil de ce blog, de nombreuses technologies ou métallurgies innovantes en fonderie. Cette petite synthèse, loin d'être exhaustive, regroupe de nombreux articles sur le sujet. Certains process (Vacural, Cobapress, ...) sont développés industriellement tandis que d'autres (Rheocasting, CMM, ...) sont beaucoup moins matures techniquement et encore peu utilisés.      Procédés de moulage gravitéMoulage coquille, BP, ... Le Cobapress en vidéo Les structures... [Lire la suite]
09 mai 2017

Elon Musk, l'ingénieur du siècle ?

Elon Musk n'est pas l'homme d'une seule invention. Business-man accompli, c'est un touche à tout génial, qui a successivement développé une solution de paiement en ligne sécurisé (Paypal), une compagnie de véhicules électriques (Tesla Motors), le lancement spatial avec récupération de l'étage de fusée (SpaceX), a imaginé le concept de train à très grande vitesse (Hyperloop) et s'intéresse à l'intelligence artificielle depuis peu (OpenAI et Neuralink). Véritable Leonard de Vinci moderne, au QI sans doute proche de 160... [Lire la suite]
Posté par HPDC à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
24 avril 2017

Noyau sable inorganique en impression 3D chez Mahle König

Dans le numéro de janvier 2017 de la revue Casting Plant & Technology, le Dr. Georg Geier, directeur de la fonderie automobile Mahle König à Rankweil (Autriche) apporte son témoignage sur l'intérêt, mais aussi sur les limitations, des noyaux sables imprimés en 3D avec une technologie inorganique (base silicate d' ExOne) pour la production de pièces en aluminium coquille (piston, culasse, moteur). La technologie est bien adaptée actuellement aux productions en petite et moyenne série et apporte de nombreux gains... [Lire la suite]
17 mars 2017

Recyclage des piles alcalines en tambours de frein chez Fiday Gestion

Leader européen des tambours de freins pour camions, l’entreprise Fiday Gestion a mis au point le procédé Bat’Ring permettant de recycler des piles alcalines et salines usagées dans son process de fabrication de fonte. Le CTIF (Centre technique industriel fonderie, matériaux et produits métalliques) a accompagné Fiday Gestion dans son développement technologique. Ainsi, Fiday Gestion n’a plus besoin d’acheter de manganèse et participe à l’économie circulaire. Le brevet a été déposé avec Eco’Ring et les deux partenaires veulent... [Lire la suite]
06 février 2017

Friction Stir Welding robotisé

Vidéo très didactique illustrant le procédé de Friction Stir Welding ou soudage par friction-malaxage. Le FSW peut être robotisé pour souder de l'aluminium ou d'autres métaux. Ce procédé, encore très récent (brevets de 1991) n'a pas besoin de métal d'apport, ni d'énergie thermique. La "soudure" se fait en phase pâteuse grâce à la pression de l'outil tournant de forme simple (acier H13), ce qui permet de limiter l'élévation de température en ZAT et les défauts (porosités, criques de solidification) et conduit donc à des... [Lire la suite]
Posté par HPDC à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 février 2017

L'industrie 4.0 en fonderie sous pression

La revue allemande de fonderie, Giesserei, publiait un essai en 2016 sur l'industrie 4.0 en fonderie avec des machines équipées de capteurs et corrélant la qualité des pièces avec les paramètres de production grâce à un système de type IA (Kognitives System). Machine de fonderie sous pression du futurSelon les auteurs, de multiples capteurs équiperont les machines (pression, vitesse, température , ...) mais également le moule (température, arrivée du métal, ...) et les périphériques (poteyage, conteneur, sous vide) et... [Lire la suite]
31 janvier 2017

Cristal temporel - Découverte en sciences fondamentales

Un nouvel état de la matière dit "cristal temporel" (ou Time Crystal), théorisée depuis 2012, a été mis en évidence par deux équipes de physique quantique de manière indépendante sur des atomes d'Ytterbium, un métal rare. Le terme de cristal temporel recouvre un état quantique où les atomes oscillent en rythme (changement de leur spin) sans apport d'énergie. D'où la comparaison de Norman Yao, auteur principal de l'étude, avec de la gelée. Ce qui est remarquable, c'est que cette oscillation a lieu dans un état qui est normalement... [Lire la suite]
25 janvier 2017

Le graphène 3D du MIT

Les chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) ont mis au point un graphène 3D qui aurait 10 fois la résistance de l'acier pour une densité de seulement 5 %, ce qui en fait l'un des matériaux les plus résistant jamais réalisé. La vidéo, qui illustre leur découverte, met en évidence les propriétés d'un matériau architecturé obtenu par impression 3D lors d'un test de compression quasi-statique. Et au delà du graphène, le MIT a montré que c'est autant la structure tridimensionnelle réalisée que le matériau en lui même qui... [Lire la suite]
13 décembre 2016

Modélisation par du machine learning de l'apparition de micro-retassures en fonte FGS

Des travaux de R&D conduits à l'université Deutso (Bilbao) (papier à télécharger ici) ont montrés qu'un réseau de neurones artificiels (machine learning) permet, après une phase d'apprentissage, de bâtir un modèle de prédiction des micro-retassures sur des pièces en fonte FGS pour l'industrie automobile. Ce modèle tient compte de 24 paramètres de production et intègre 4 niveaux de risques d'appartion de défauts internes. Le modèle développéLe modèle développé a nécessité : De bâtir une ANN (Artificial Neural... [Lire la suite]