Al Si9Cu3, fonte, acier, zamak, magnésium, composition, caractéristiques
25 avril 2018

Droits antidumping sur les câbles en acier chinois prolongés par l'UE

L'Union européenne a prolongé pour cinq ans les droits antidumping imposés sur les importations de câbles en acier chinois, selon une notice publiée vendredi au Journal officiel des communautés européennes. Des droits de 60,4% sont appliqués aux importations de câbles en acier chinois depuis 1999. Ils ont ensuite été étendus au Maroc et à la Corée du Sud parce que des enquêtes menées par l'UE ont révélé que ces produits transitaient par ces deux pays avant d'être expédiés vers l'Europe. Certains entreprises exportatrices sud-coréennes... [Lire la suite]
Posté par HPDC à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 avril 2018

Le cours de l'aluminium en hausse

Le marché des métaux de base reste chahuté depuis le début de l’année, d’abord du fait des tensions protectionnistes sur fond de conflits commerciaux entre la Chine et les Etats-Unis. En effet fin février Donald Trump annonçait la mise en place de droits de douane sur l’aluminium et l’acier importé aux Etats-Unis. Par la suite les sanctions annoncé par le président Américain à l’encontre d’oligarques Russes et notamment le dirigeant du second producteur mondial d’aluminium a eu un effet accélérateur sur le cours de l’aluminium qui... [Lire la suite]
Posté par HPDC à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 février 2018

PAM - la fonte centrifugée - vidéo

Superbe vidéo de PAM qui ilustre les procédés de fabrication des pièces en fonte ductile (dont la centrifugation) et les diverses applications de part le monde. On vous laisse apprécier ! Un peu d'histoire de PAM 1856 - le début de l'aventure 1866 - 1er tuyau en fonte 1928 - la coulée par centrifugation révolutionne la technologie de production des tuyaux en fonte Au niveau hexagonal, PAM, c'est 5 usines en Lorraine et Haute Marne, 2700 salariés, 1 centre de R&D et 50 inventions déposées par an. 
Posté par HPDC à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 février 2018

Le mystère de l'origine des métaux lourd enfin résolu

Vous le saviez peut-être (ou non): tous les éléments chimiques (hormis l'hydrogène) ont été fabriqués dans les étoiles et répandus dans l'univers à l'occasion de leur explosion en fin de vie (les fameuses Supernovae). Tous les éléments chimique ? Non, pas tout à fait car la physique théorique n'expliquait pas jusqu'à présent la création des élements lourds (or, plomb, uranium) et leur origine restait un mystère. Mais c'est fini. L’origine des éléments chimiques les plus lourds tels que l’or ou le plomb vient d'être enfin élucidée !... [Lire la suite]
18 décembre 2017

Le Gallium, métal à bas point de fusion, est magique

Expérimentation sur Youtube, avec du Gallium, métal pauvre à bas point de fusion (29,8°C) avec différents acides (attention les doigts). C'est fun (mais ça sert à rien ...) et on vous laisse apprécier. My Little Blog Fonderie vous a fait aussi une petite synthèse technique sur cet élement métallique "bien de chez nous".   Un peu d'histoireOn trouve des traces de Gallium dans la bauxite et les minerais de zinc. Prédit sous le nom d'ekaaluminium (car cet élement est juste en dessous de l'aluminium dans le fameux tableau)... [Lire la suite]
06 décembre 2017

Le mercure détruit la couche d'alumine et provoque une étonnante réaction - vidéo

La vidéo nous montre que lorsqu'une goutte de mercure est posée sur une plaque d'aluminium, elle détruit la couche d'oxyde (alumine) en surface et conduit à une réaction quasi-continue d'oxydation de l'aluminium par l'air, formant des fibres blanches très légères qui croissent vers le haut selon une étrange réaction. L'aluminium est normalement protégée par une couche d'oxydeLes alliages d'aluminium sont traditionnellement protégés par une couche d'oxyde en surface (Al2O3). Mais la formation d'un alliage mercure-aluminium... [Lire la suite]

29 novembre 2017

Pyrométallurgie Hydrométallurgie et Electrolyse - Les procédés de traitement du minerai

La pyrométallurgie, l'hydrométallurgie et l'électrolyse sont trois techniques de métallurgie extractive, la métallurgie qui consiste à transformer un minerai brut en un élément métallique (Cu, Fe, Zn, Ni, ...) plus ou moins pur (99.99 %). La métallurgie traditionnelle (en four à induction, à gaz, cubilots, ...) et qui consiste à élaborer un alliage (Al Si7Mg / Inox 316L / magnésium AM60) à partir de métaux de base, prend le relais de la pyrométallurgie et de l'hydrométallurgie.Minerai de cuivre, transformé par une technologie... [Lire la suite]
10 novembre 2017

Tensions futures sur le lithium et le cobalt liées à la montée en puissance des véhicules électriques

Notre confrère France Métallurgie a publié un dossier intéressant sur le marché du lithium et du cobalt où dans un monde 100 % équipé en véhicule électrique, la demande de lithium serait multipliée par trente, celle de cobalt par vingt. Pour y répondre, les mines manquent. La Chine, en prévision de ses futurs besoins, a en particulier investi au Congo où se trouve les plus grands gisements de cobalt de la planète. Le cours du Cobalt qui grimpe de 86 % au LMEEn février dernier, le tout petit marché du cobalt a connu une... [Lire la suite]
01 novembre 2017

Lois de comportement et essais mécaniques - vidéo

Vidéo de près d'une heure qui vous dit tout sur la loi de Hooke et de Coulomb, la contrainte/déformation, le coefficient de poisson et la déformation élastique des métaux, polymères et céramiques. Extrait d'un cours donné dans le cadre du GMP (Génie Matériaux et Productique). On parle de quoi dans cette vidéo ?Philippe Marguerès vous parle des modèles rhéologiques utilisés pour décrire les lois de comportement des matériaux,  de la définition des contraintes et déformations,  de la description des comportements... [Lire la suite]
25 octobre 2017

Les réfractaires des fours de fusion aluminium

Les fours de fusions d'aluminium sont composés de réfractaires (silice, alumine, ...) afin de résister à l'agressivité du métal liquide. Leur tenue dans le temps est conditionnée par la nature des réfractaires utilisé, la réalisation du briquetage du four et les conditions d'utilisation (température de fusion, entretien). Résister aux agressions du métal liquideLes fours de fusion, qu’ils soient à induction ou à creuset contiennent du métal liquide à haute température, de ce fait le garnissage réfractaire doit résister aux... [Lire la suite]