poteyage, four, moulage
31 mai 2017

La phase de compression du métal en fonderie sous pression

Le CTIF a mené de nombreuses études d'intérêt collectif sur la fonderie sous pression. L'une d'elles a permis d'explorer de manière approfondie la pression de multiplication qui permet de densifier le métal après le remplissage de l'empreinte et a un effet très bénéfique sur la santé interne en zones minces mais également en zones massives (bossages, ...). De nombreux paramètres impactent l'efficacité de cette phase de compression. La méthodologie utilisé par CTIFUn moule de pièce éprouvette (400 x 100 mm x 3,5 mm) a été... [Lire la suite]

10 octobre 2016

La basse pression aluminium en vidéo

Vidéo très didactique qui explique le principe de la fonderie basse pression aluminium. C'est mis en ligne par nos amis québécois du CEGEP de Trois-rivières, férus d'aluminium et de formation. On y voit le chantier BP et une animation qui permet de bien comprendre que le métal liquide remonte dans l'empreinte du moule via une pression de gaz appliquée en surface du bain qui force le métal à remonter par le tube qui plonge dans le métal liquide. Tout cela régulé en pression via le pupitre de commande de la machine BP. C'est clair comme... [Lire la suite]
Posté par HPDC à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 septembre 2016

Un bloc moteur aluminium, c'est fait comment ?

Ne loupez SURTOUT PAS pas cette vidéo qui explicite le process de moulage d'un bloc moteur en fonderie. Les blocs moteurs sont en aluminium (le plus courant) ou en fonte. Les blocs fonte sont fabriqués en moulage sable alors que les blocs aluminium sont majoritairement réalisés en fonderie sous pression. D'autres technologies existent cependant pour les blocs aluminium (Disamatic, core package, lost foam, basse pression, ...). Les blocs aluminium possèdent le plus souvent une chemise en fonte (insérée à la coulée), surmoulée par de... [Lire la suite]
20 juillet 2016

Les sables de fonderie

En fonderie de métaux ferreux, différents types de sables sont utilisés. La silice est, de très loin, le matériau de moulage le plus courant alors que la chromite et le zircon aux meilleurs propriétés, mais plus onéreux, sont plus rares.   Image MEB grains de silice ContexteLa fonderie de métaux ferreux (fonte et acier) utilise quasi-exclusivement le sable comme matériau de moulage. La fonderie d'alliages non ferreux utilise davantage de moule métallique pour la transformation. Les problématiquesSi le matériau... [Lire la suite]
Posté par HPDC à 09:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 mars 2016

L'anodisation des alliages d'aluminium

L’anodisation est un traitement de surface de type électrochimique pour la protection ou la décoration des alliages d'aluminium. Pour cela, on créé une couche d’alumine poreuse en surface par dissolution par l'acide surfurique (anodisation sulfurique). De nombreuses pièces de fonderie en aluminium (AlSi7Mg, AlSi9Cu3, ..) sont anodisées. A quoi sert l’anodisationL’anodisation peut avoir plusieurs fonctions : une fonction décorative par coloration de la surface de la pièce (la plus fréquente) une fonction protectrice (contre la... [Lire la suite]

08 octobre 2014

Le noyau croning, une alternative intéressante aux procédés cold-box

Le confort, la souplesse d’utilisation et les évolutions du procédé Cold-Box (boîte froide) ont contribué au déclin du procédé Croning, sans toutefois pouvoir pallier certains avantages techniques de celui-ci, et ont poussé de nombreuses fonderies à une culture mono procédé en noyautage. Carapaces croning (et pièces) HistoriqueEn 1936, Johanes Croning inventa (brevet Mai 1936) un procédé de moulage/noyautage de précision avec des enveloppes minces basé sur l’utilisation de la barbotine et inspiré de la fabrication de la... [Lire la suite]
Posté par HPDC à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 février 2014

Fonctionnement du groupe d'injection en fonderie sous pression

Les presses d'injection utilisées dans le procédé de fonderie sous pression aluminium tirent leur énergie d'un groupe hydraulique qui permet les mouvements lents (ouverture et fermeture machine, éjection des pièces, vitesse d'injection lente, ...). Ce groupe hydraulique est complété par des bouteilles d'azote sous haute pression (> 200 bars) qui constituent des réserves d'énergie indispensables pour les mouvements rapides (vitesse rapide du piston lors de l'injection, pression de multiplication). Schéma de principe du groupe... [Lire la suite]
Posté par HPDC à 09:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 septembre 2013

TRS indicateur de performances industrielle

Le TRS (ou Taux de Rendement Synthétique) est une indicateur synthétique de performance d’un chantier de production. Le TRS est utilisé largement dans l'industrie automobile pour tous les moyens de production et chez de très nombreux sous-traitants. Le TRS est un indicateur plus intéressant que le taux de rebut seul qui ne reflète que la qualité des pièces et non pas la productivité des installations. Calcul du TRSLe TRS se calcule par différentes formules. L'une d'elle assez répandue donne TRS = (pièces bonnes/pièces produites) x... [Lire la suite]
Posté par HPDC à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 mai 2013

Qu'est-ce qu'un squeeze pin ?

En fonderie sous pression, les retassures (retrait de solidification en zone massive) sont normalement compensés et supprimés par la pression de 3ème phase appliquée. Dans certains cas (zone loin de l'attaque, zone trop massive, attaque trop fine, ...), la pression P3 ne suffit plus et on peut être amené à positionner un squeeze pin dans une zone précise. Le "squeeze pin" est un piston sur-presseur local qui appuie (par l'intermédiaire d'une broche) sur la zone. L'application de la pression doit se faire en phase pâteuse. Les... [Lire la suite]