Alors que la production mondiale de Nickel devrait atteindre 48 millions de tonnes d'acier Inoxydable et que ce marché représente 70 % de la demande, le cours du nickel est la la hausse -à plus de 10 000 dollar la tonne- de + 20% depuis juin dernier. En effet, le métal est produit pour l'essentiel aux Philippines et en Indonésie et la situation est assez instable dans ces pays. En particulier, les Philippines menacent d'interrompre l'exportation du minerai pour favoriser la transformation locale et pourrait imposer de lourdes taxes.

cours du nickel - hausse

La principale cause de hausse du cours du Nickel
Ainsi, « la question de l'approvisionnement philippin inquiète les traders », confirme la banque australienne ANZ. Pour Société Générale, les menaces d'interruption de la production de nickel philippin sont même l'une des principales raisons de la hausse des cours ces dernières semaines. « Le président des Philippines a laissé entendre qu'il interdirait les exportations de minerai de nickel et allait imposer de lourdes taxes au secteur minier dans le but de favoriser la transformation locale du métal et la protection de l'environnement », indique la banque française. Le président philippin Rodrigo Duterte a fait de la protection de l'environnement une priorité, et veut faire plier les entreprises minières pour que toutes se conforment aux normes plus strictes qu'il a fait mettre en place depuis qu'il est au pouvoir. Fin juillet, le dirigeant a prévenu le secteur qu'il le taxerait « à mort » si les dommages persistaient...

capital-economics-nickel-exports

Des usines non rentables en Indonésie
En Indonésie, où un embargo sur les exportations de minerais a été assoupli en début d'année , les fonderies ont stoppé leur activité en juin lorsque les cours du métal ont touché leur plus bas niveau depuis un an. Depuis, elles attendent. Début août, le vice-président de l'Association du secteur du traitement et du raffinage a expliqué à Bloomberg que les industriels voulaient une hausse d'encore 10% des cours avant de redémarrer la production. A 10.000 dollars la tonne, en effet, de nombreuses mines et usines de transformation dans le monde ne sont toujours pas rentables. En Nouvelle-Calédonie , par exemple, le coût de production de l'usine du brésilien Vale se monte à environ 11.000 dollars la tonne.

Une demande accrue tirée par l'acier inoxydable
Enfin, le nickel profite aussi des perspectives encourageantes pour l'acier inoxydable. MEPS, un institut indépendant d'analyse spécialiste des aciers, a revu à la hausse l'estimation de production de l'inox en 2017 et prévoit des volumes record. Selon MEPS, le monde devrait produire 48,5 millions de tonnes d'inox, (+6% par rapport à 2016) - un record - et la Chine à elle seule 27 millions (+8 %). « Cela va renforcer la demande de nickel, le secteur de l'acier inoxydable comptant pour 70% environ de la demande totale de nickel », rappelle Commerzbank.

mine de nickel

Une augmentation continue du cours jusqu'en 2020 d'après UBS
Si la production de nickel n'augmente pas pour compenser l'augmentation de la demande, la banque UBS prévoit que les cours du nickel pourraient grimper à 19 000 $/tonne d'ici à 2020.

Source : www.lesechos.fr