Solvay ambitionne de remplacer les prothèses dentaires (PPA) en métal par son nouveau matériau Ultaire™ à base de polymère PAEK (polyaryléthercétone) biocompatible qui amènerait jusqu'à 60 % d'allègement et des coûts réduits (moins d'étapes dans le process de fabrication et un workflow numérique ad-hoc). Par contre, Solvay ne précise pas qui est le polypère ... du polymère.

Metal_concurrence_polymere_PEAK_Solvay_Specialty_polymer_industry


Une nouvelle activité pour Solvay
Solvay se lance sur le marché des dispositifs médicaux en ajoutant une nouvelle activité de soins dentaires à son portefeuille de polymères de haute performance. « Solvay Dental 360(TM) » offre une solution complète, depuis le matériau innovant qui remplace le métal dans les prothèses partielles amovibles, jusqu'au  workflow numérique qui permet aux laboratoires dentaires et aux dentistes de travailler plus rapidement.

polymere_metal_prothese_dentaire_PAEK


Un polymère biocompatible
Les prothèses partielles amovibles (PPA) qui remplacent les dents manquantes sont généralement fabriquées en métal. Avec Solvay Dental 360(TM), Solvay y substitue un nouveau matériau de haute performance permettant de créer des PPA biocompatibles plus confortables, qui présentent un aspect naturel et pèsent 60 % de moins que les dentiers métalliques.

Un process de fabrication raccourci
Pour la fabrication du disque de fraisage Dentivera(TM), Solvay met en oeuvre Ultaire(TM), son nouveau matériau à base de polyaryléthercétone (PAEK). Les techniciens de laboratoires dentaires sont formés et qualifiés pour utiliser cet équipement ainsi que le logiciel associé, qui permettent de concevoir et de fabriquer les PPA. Ce processus de fabrication est plus rapide et plus efficace, car il compte moins d'étapes que pour un appareil métallique.

Source : www.solvay.fr