Sur le portail de la DGE, Téléchargez le rapport PIPAME sur le futur de la fabrication additive. Ce rapport est très accessible techniquement, très complet et éclairant pour tous ceux qui s'intéressent à ce secteur en pleine évolution. Nous en avons extrait - en Diaporama - les principaux tableaux, tendances et conclusions. Quatre scénarios prospectifs illustrent les axes de développement potentiels du marché, en identifiant les freins et les opportunités, les coûts actuels (machine, poudre, pièces), les acteurs industriels, les Fab Lab et centres de R&D impliqués avec de nombreux cas d'applications développés.

Pipame_futur_de_la_fabrication_additive

Fabrication_additive_Pipame


La rédaction du rapport PIPAME
La rédaction du rapport a été confiée au cabinet Tech2Market et son consortium composé du Centre technique des industries mécaniques (Cetim), du Pôle européen de la plasturgie (PEP), du Centre de transfert de technologies céramiques (CTTC), du Centre technique des industries de la fonderie (CTIF) et de la société YouFactory.

Le contenu du rapport
Le rapport PIPAME est organisé en 7 volets :

  • Le volet 1 porte sur l’analyse de la demande française en matière de fabrication additive et
    a pour objectif de dresser un état des lieux en France et dans le monde de l’usage en 2015 de
    l’impression 3D et de la fabrication additive dans les principaux secteurs des services et de la
    consommation, de l’innovation et dans les filières industrielles de production.
  • Le volet 2 a pour objet la caractérisation de l’offre française, tant au niveau des industriels
    que des écosystèmes d’innovation et de production et vise à apporter une vision de la dynamique
    du secteur afin de dégager un éclairage sur le positionnement concurrentiel des acteurs français sur
    la scène internationale.
  • Le volet 3 consiste à analyser les facteurs de développement de la fabrication additive afin
    d’évaluer la capacité des entreprises et acteurs de l’économie territoriale français à s’approprier
    l’impression 3D tant du côté de l’offre que de la demande. Il s’agit en parallèle d’identifier les freins capables de ralentir l’adoption de ces technologies et de démontrer les bénéfices des technologies additives par rapport à l’existant.
  • Le volet 4 a pour objectif d’identifier les conséquences et les interactions du développement de la fabrication additive sur les territoires, à savoir les opportunités en termes de relocalisation ou de décentralisation de la production manufacturière ou encore les mutations économiques à anticiper dans le cadre des stratégies de développement économique et d’innovation des collectivités territoriales.
  • Le volet 5 apporte une réflexion prospective à court et moyen termes sur les perspectives de
    développement de la fabrication additive de manière globale, au sein de chaque branche industrielle et pour les applications grand public.
  • Le volet 6 propose des recommandations opérationnelles et priorisées aux industriels et aux
    pouvoirs publics afin de favoriser l’émergence de pépites françaises et à renforcer la structuration de la filière pour mieux la développer.
  • Les volets 7 & 8 font l’objet d’un focus sur la fabrication additive métallique en particulier
    aluminium (volet 7 dédié), titane, superalliages et aciers et de son potentiel à venir par marché en se basant sur quatre axes de réflexions : technique, marché, compétitivité et économique.

Les 4 documents téléchargeables du rapport

  • Futur de la fabrication additive - Rapport complet (250 pages)
  • Futur de la fabrication additive - Synthèse
  • Focus sur l'aluminium
  • Focus sur les matériaux métalliques hors aluminium

Source : www.entreprises.gouv.fr