Après des années de croissance à deux chiffres, l'économie chinoise est en train de ralentir. Les stratèges de Pékin ont défini une nouvelle doctrine économique, le "New Normal Era" qui privilégie la consommation interne, la fabrication de produits à plus forte valeur ajoutée tirée par l'innovation, l'efficacité énergétique et la croissance durable. Cette politique est visiblement déclinée par secteur industriel comme le montre l'article de Casting Plant & Technology de janvier 2016 pour l'industrie de la fonderie.

new normal economy china foundry

Le 13eme plan quinquennal pour la fonderie
Le 13eme plan pour la fonderie (période 2016-2020) met en exergue quatre points clefs :

  • Un développement fondé sur l'efficacité (plus que sur la forte croissance)
  • La mise en avant de la qualité de produits (plutot que la quantité)
  • Une stratégie basée sur la rentabilité
  • Un développement tiré par l'innovation

"The 13th five-year foundry plan will be a critical period for China's foundry industry to move from a mid and late stages of industrialization to post-industrialization".

Les grandes lignes de la transformation industrielle de la fonderie en Chine
Le volume de pièces produites en fonderie devrait atteindre 55 millions de tonnes en 2020 (contre 46 millions de tonnes en 2014). La croissance du tonnage des fonderies chinoises n'est plus que de 2.4 % à 4.8 % par an entre 2011 et 2014 (contre 7 % à 10 % par an entre 2005 et 2010).

Certaines fonderies chinoises devraient s'implanter vers le centre et l'Ouest de la Chine pour rester compétitives au lieu d'être majoritairement implantées dans l'Est comme c'est le cas aujourd'hui. La Chine s'attend aussi à perdre certains marchés étrangers qui seront relocalisés dans d'autres pays asiatiques au coût de main d'oeuvre plus réduits (Thailande, Malaisie, ..., Inde). Les plus petites fonderies, les moins productives (et les plus polluantes) devraient disparaître à terme pour voir émerger des leaders (20 % des entreprises concentrant 80 % de la production dans l'idéal). Il est rappelé aussi que la fonderie n'échappera pas aux mises aux normes environnementales et énergétiques. L'efficacité énergétique est une cause nationale à laquelle les fonderies participeront.

Au niveau de l'innovation, l'article cite l'utilisation de la fabrication additive pour produire des petits volumes de pièces et la transformation par un procédé semi-solide des alliages d'aluminium (Rheocasting).

Les fournisseurs d'équipements de fonderie (ligne de moulage, ...) devront augmenter également leur niveau de qualité pour pouvoir proposer des équipements au top de la qualité mondiale. Enfin, il est prédit que l'augmentation du coût de la main d'oeuvre en Chine sera compensée par l'utilisation croissante de robots aux différentes étapes de la production (noyautage, coulée et parachèvement).

More competitivein the International Market
L'article fort intéressant, rédigé par Wen Ping (Executive Vice President & Secretary of China Foundry Association) se conclue par "It is our hope that the foundry equipment produced in China will become more competitive in the international market".

Source : Casting Plant & Technology Magazine , 01/2016, p. 42-44