PSA Peugeot Citroën annonce la création d'une Joint-venture en Iran avec le constructeur Iran Khodro (IKCO) en vue de produire des véhicules de dernière génération en Iran.  Cette société, dont le capital sera réparti à 50/50, et qui pose les bases d'un partenariat stratégique entre les deux entreprises pourra investir jusqu'à 400 millions d'euros au cours des 5 prochaines années en capacités industrielles et en recherche & développement permettant la production et la commercialisation des modèles Peugeot 208, 2008 et 301, équipés de motorisations de dernière génération.

PSA et iran khodro

L'accord PSA - Iran Khodro
L'accord prévoit:

  • La reprise des relations contractuelles concernant la fabrication des véhicules de la marque Peugeot actuellement produits en Iran
  • La création d'une Joint-Venture sur le site industriel de Téhéran pour produire de nouveaux véhicules Peugeot de dernière génération, sur la base d'une plateforme qui servira aussi à Iran Khodro pour développer ses propres véhicules
  • La capacité à exporter les produits dans la région.  Une semaine après la levée des sanctions internationales, cet accord ouvre un nouveau chapitre pour les deux partenaires. L'entrée en vigueur de cet accord, qui s'accompagne d'un transfert de technologies et d'un haut niveau de contenu local, interviendra après l'entrée en vigueur de l'accord définitif, envisagée mi-2016.

Les premiers véhicules pourraient sortir des lignes de production de l'usine de Téhéran au cours du second semestre 2017.

Marché iranien
Le marché iranien a atteint, en 2011, un pic de 1,6 million de véhicules. Il devrait retrouver ce niveau d'ici 2 ans, pour atteindre 2 millions de véhicules/an à horizon 2022. Le parc roulant de véhicules Peugeot en Iran est estimé à plus de 4 millions de véhicules. L'Iran est un pays clé dans la stratégie de développement de la région Moyen-Orient et Afrique, qui est le 3ème pilier de croissance internationale de PSA Peugeot Citroën. En effet, le Groupe a vendu 180 200 véhicules dans la région en 2015, soit une hausse de 6,4 %.

Source : www.auto-innovations.com