Parce que la chute du prix des matières premières pénalise depuis quelques années la rentabilité du groupe, le géant Alcoa va scinder ses activités en deux entités distinctes; la première recentrée sur les activités historiques d'extraction de minerai et d'électrolyse de l'aluminium et l'autre qui rassemblera les produits finis à haute valeur ajoutée et à forte croissance potentielle sur le long terme. En particulier, avec l'acquisition récente de RTI International et de Tital, Alcoa se positionne comme un acteur majeur sur toute la filière du titane, depuis l'extraction jusqu'à la production de composants pour l'aéronautique ou le médical.

alcoa_tital_RTI_International_titane_cire_perdue

La marque Alcoa conservée pour les matières premières
L'activité d'extraction de matières premières (minerai de fer) et d'aluminerie conservera la marque Alcoa. C'est une activité cyclique, fortement concurrentielle (Moyen Orient, Chine) et actuellement en baisse. La surproduction mondiale de minerais et une demande ralentie des marchés clients maintiennent en effet les cours à la baisse. Cette activité est donc moins rentable que l'autre activité et les actionnaires et les analystes militaient depuis longtemps pour la séparation des 2 métiers d'Alcoa. Alcoa a d'ailleurs réduit ses capacités de production de matières premières de près d'un tiers depuis 2008 avec la fermeture de sites en Australie, Brésil, Italie ou aux Etats-Unis.

L'activité à forte VA
L'autre activité d'Alcoa est la production et la commercialisation de produits finis à haute valeur ajoutée pour l'automobile et l'aéronautique. Cette activité est susceptible de délivrer davantage de croissance à long terme selon la direction d'Alcoa. Le nom de cette nouvelle entité n'est pas encore connue. C'est l'actuel directeur général d'Alcoa, Klaus Kleinfeld qui deviendra le patron de cette entité. Alcoa a entrepris une série d'acquisitions ces derniers mois pour renforcer sa présence dans les produits finis avec la reprise de producteurs de pièces et composants en titane pour le marché aéronautique (Tital et de RTI International).

Acquisition de Tital et RTI International
Tital est un fournisseur allemand leader sur la fabrication de pièces en titane (et aluminium) par le procédé de cire perdue.RTI International, basé essentielement aux Etats-Unis est, quant-à-lui, un fournisseur intégré verticalement de demi-produits en titane (éponge de titane, lingots, toles, tube, billettes, plat, ...) pour différents marchés (aéronautique, médical, ...). Fondé en 1950, RTI a été acquis en mars 2015 par Alcoa. RTI et Tital sont complémentaires et permettent ainsi à Alcoa de contrôler toute la filière du titane, depuis la production de minerai (épondes de titane) jusqu'à la réalisation de sous-ensemble et composants en titane (tole, tube, fonderie, ...), en faisant ainsi un acteur leader sur ce marché en croissance.

Source : www.lesechos.fr