Pour dégager du cash et se restructurer, PSA pourrait vendre la moitié ou une partie de sa banque de financement pour environ 1.5 milliards d euros. La banque espagnole Santander, qui travaille déjà avec la banque de PSA est intéressée.
L'etat lui aussi pourrait entrer au capital pour 1.5 milliards d'euros également. La famille PSA deviendrait alors minoritaire dans le groupe. La piste chinoise serait ainsi écartée pour l'instant car elle pose un grand nombre de questions à tous les partenaires en charge du dossier. En particulier, elle a une réputation de négocier de manière très brutale.

PSA_santander