Les voitures électriques de Tesla Motors pèsent aussi lourd que Renault en Bourse alors que le constructeur nord-américain ne vend pas 20 000 véhicules par an sur le très haut de gamme (70 000 dollars/véhicule). Il est vrai que les ventes décollent enfin et que les ambitions de Tesla sont manifestes (ventes en Europe, ...). Mais on peut se demander quand même si tout cela ne constitue pas une bulle boursière amenée à se dégonfler par la suite.

tesla_vehicule_electrique

 

Un modèle économique soutenu par des subventions
Fin septembre a Wall Street, le constructeur américain de voitures électrique très haut de gamme Tesla pesait 23,57 milliards de dollars, contre 23,58 milliards pour Renault.  Tesla n a pourtant vendu que 15 000 véhicules depuis le début de l'année contre plus du million pour Renault ....
Difficile a croire également tant son modèle économique est dépendant de subvention de l'état (7500 dollars par véhicule du gouvernement fédéral auquel s'ajoute des aides de certains états comme le Colorado à hauteur de 6000 dollars) et que son développement passe par l'installation de bornes de recharge sur le territoire nord-américain.

Source : www.lesechos.fr