Des perles en fer retrouvées dans des tombes égyptiennes vieilles de 3200 ans avant notre ère et analysées récemment avec les toutes dernières techniques de dosage confirment que le métal travaillé est bien d'origine météoritique. Ainsi, pour les auteurs de l'étude, issus d'une équipe internationale (CNRS, UPMC, ...), la maitrise de la transformation du fer par martelage à chaud a été le passage obligé avant l'age du fer.

analyse composition du fer

Une découverte de 1912
La découverte en 1912 de perles en acier dans une tombe datée de plus de 3000 ans avant notre ère jette le trouble car l'age du fer au proche orient date de seulement 1000 à 1100 ans avant notre ère. Certains scientifiques du début du siècle supposent une extraction confidentielle de minerai de fer riche en nickel, ce qui supposait un démarrage de l'age de fer 2000 ans avant la date supposé.

Une datation précise très récente
Les analyses de ces perles étaient anciennes et très imprécises car la datation d'objets archéologiques rares et précieux est très délicate (interdiction de prélèvement et de destruction). Des méthodes très modernes (PGAA = prompt gamma activation analysis et PIXE = proton induced X-ray emission ) mises en oeuvre très récemment ont permis de montrer que le fer, par sa composition (teneur en Fe, Ni, Co, Ge en particulier), est bien d'origine météoritique. Après formation de plaques fines (par martelage à chaud), comme cela se pratiquait déjà pour l'or ou le bronze, le métal a été roulé pour former un tube et former ainsi des perles. Le fer météoritique, très riche en nickel, est cependant très délicat à travailler à chaud, car il peut se fissurer à froid et à chaud, il présente un risque d'oxydation à l'air très gênant.

Ces résultats donnent à penser que l’acquisition du savoir-faire nécessaire au travail du fer métallique, le martelage à chaud, est probablement le premier élément que l'homme a dû acquérir pour pouvoir passer à la métallurgie du fer. La réduction du métal par le carbone à partir d'un minerai serait venue après. Pour élaborer du fer selon les techniques de l'âge du fer il fallait en effet savoir le travailler longuement par martelage à chaud afin d'en extraire les scories.

On voit bien "la lenteur" de l'évolution des savoir-faires et techniques à cette époque puisqu'il aura fallu attendre 2000 ans pour passer du travail du fer par martelage à son élaboration métallurgique, ce qui a conduit à l'age du fer.

Source : www.insu.cnrs.fr