AirWare est le nom du nouvel alliage d'aluminium-lithium basse densité de Constellium adapté à une utilisation dans toutes les pièces de la structure primaire d'un avion. Cette technologie permet de réduire de 25 % le poids des avions, de réduire leur consommation de carburant et d’optimiser leur recyclage en fin de vie. Ce procédé a été adopté par Airbus, Bombardier et les fabricants d’engins spatiaux comme SpaceX.

constellium airware prototype fuselage

La lutte composite -aluminium dans l'aéronautique
Constellium a développé l'Airware pour contrer la montée des composites dans les structures (fuselage, ailes...) de la dernière génération d'avions, notamment le Boeing 787, et à un degré moindre, l'Airbus A350. Car les constructeurs (Boeing, Airbus, Bombardier et tous les autres) ne juraient ces dernières années plus que par le composite, qui facilitait leurs objectifs de réduction de poids.

L'Airware
Sur la base d'une microstructure complexe exploitant la consolidation à l'échelle nano, l'Airware possède trois propriétés majeures :

  • 25% plus légère que les matériaux conventionnels, permettant ainsi d'optimiser la conception des pièces structurelles et de réduire les émissions de CO2
  • Meilleure résistance à la fatigue et à la corrosion, ce qui permet d'allonger les intervalles de maintenance
  • 100% recyclable, ce qui apporte une contribution majeure à une industrie aéronautique durable

Usine d'Issoire pour la production de l'Airware
Le 26 mars 2013, la cérémonie d'ouverture de l'usine Constellium d'Issoire, où sera produit l'Airware, marque le démarrage industriel de la production du nouvel alliage du groupe. 52 millions d'euros ont été  consacrés à ce projet, en comptant la phase pilote dans le centre R&D de Constellium à Voreppe (Isère), débutée il y a trois ans.

L'Airware a changé la donne
La technologie Airware a été retenue pour l'Airbus A350 XWB (structure des ailes, fuselage), le CSeries de Bombardier (fuselage) et le lanceur Falcon 9 de SpaceX.

Source : www.bfmtv.com