La commission européenne a tranché et a décidé de financer, dans le domaine des technologie futures et émergentes, 2 projets phares (FET Flagships) à hauteur d'un milliard d'euros chacun: le projet Graphen et le projet Human Brain. Le financement pourrait aller jusqu'à 100 millions d'euros par an et par projet sur une période de 10 ans, permettant à la R&D de se faire dans la durée et d'arriver à des retombées majeures et une avance technologique de l'Europe dans ces 2 domaines.

graphene_europe
Le graphène, une seule couche d'atomes de graphite aux propriétés fonctionnelles exceptionnelles

Le graphène
Le graphène, issue des nanotechnologies, est une mono-couche atomique de graphite aux propriétés physiques exceptionnelles (conductivité thermique et électrique 100 fois supérieure au silicium), résistance mécanique, ...
Le projet Graphen est porté par l'ecole polytechnique de Göteborg (Suède) et regroupe plus de 100 groupes de recherche, 136 chercheurs dont quatre prix Nobel. Le graphène pourrait remplacer à terme totalement le silicium en électronique mais aussi avoir des retombées multiples dans d'autres secteurs (énergie, transport, santé).

La simulation numérique du fonctionnement du cerveau
Le projet "human brain", managé par l'EPFL à Lausanne (Suisse) vise à simuler le fonctionnement du cerveau humain sur ordinateur. Ce projet aurait des retombées par exemple en médecine (simulation des maladies neurologiques et de l'action des médicaments) et en informatique avec l'apparition de supercalculateurs basés sur la simulation cérébrale (intelligence artificielle). Les partenaires hexagonaux du projet sont le CNRS, le CEA, l'INSERM, l'INRIA, l'Institut Pasteur et l'Université Aix Marseille.

L'Europe, superpuissance de la connaissance
« Pour que l’Europe puisse conserver son statut de superpuissance de la connaissance, il faut concevoir l’inconcevable et exploiter les meilleures idées », a déclaré Neelie Kroes, commissaire européen à l'agenda numérique. C'est punchy ça Neelie !
My Little Blog Fonderie en rajouterait bien une couche (de graphène ...) en promettant à ses lecteurs à terme "le téléchargement de l'esprit humain dans un supercalculateur graphènétique (ou un truc comme ça) et l'immortalité digitale pour tous les européens lecteurs du blog".

Source : www.europolitique.info