La nouvelle chaîne de ressuage installée au laboratoire du CTIF (Sèvres) complète la gamme des essais non destructifs (CND) proposée en contrôles de pièces métalliques. Cette installation polyvalente qui intègre trois types de pénétrant par ordre de sensibilité a été conçue dans le but de répondre aux critères NADCAP exigés par les donneurs d’ordre aéronautique.

ressuage_CND_pièces_metalliques_controle_fissure_crique
Le ressuage, pour le contrôle CND des défauts débouchants en surface de pièces

Principe du ressuage
Le ressuage se réalise en plusieurs étapes

  • On enduit la pièce à contrôler de pénétrant, par pulvérisation électrostatique ou par immersion. Ce produit pénètre dans les fissures et discontinuités débouchants en surface de pièce
  • On lave ensuite la pièce pour éliminer le surplus de produit resté en surface sans enlever celui qui a pénétré dans les éventuels défauts débouchant de la pièce
  • On sèche la pièce à l'étuve (ou à l'aide d'air comprimé)
  • On applique ensuite le révélateur, en poudre, en suspension ou en solution
  • On procède enfin à l'examen sous éclairage UV (ultraviolet). Les fissures et discontinuités de surface sont alors révélées et prises en photo pour le rapport de contrôle


Source : CTIF