La cérémonie d'ouverture des jeux olympiques de Londres, qui se tenait dans le stade de Stratford, retraçait 400 ans d'histoire anglaise et mettait en avant en particulier le glorieux passé industriel de la Grande-Bretagne -premier pays a avoir fait sa révolution industrielle- dans un tableau grandiose et sombre où se dressaient cheminées d'usine et où un anneau olympique était coulé en direct.

ceremonie JO 2012_passé_industriel_grande_bretagne
Des cheminées d'usine, en rappel de la révolution industrielle
du jamais vu lors d'une cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques

Des cheminées d'usine
Au delà de la présence de la reine, de Paul McCartney, de Mister Bean, du coté "So British", ... et de l'hommage à la pop musique britannique, nous avons remarqué le rappel, dans un des tableaux de la cérémonie, du glorieux passé industriel de la Grande-Bretagne. Dans un pays qui s'est depuis tourné de manière importante vers les services (banques, assurances, ...), plusieurs scènes rappelaient cette époque industrielle foisonnante

  • La lente montée d'une demi-douzaine de grandes cheminées d'usine fumantes (il fallait oser, chapeau pour la prouesse technique) et des ouvriers y descendants le long d'une corde
  • Des métiers à tisser géants pour illustrer l'avènement de l'industrie textile
  • Le moulin à eau pour l'énergie (au stade pré-industriel avant l'utilisation du charbon et de la machine à vapeur)
  • Un acteur jouant le rôle de Thomas Newcomen, forgeron dans le Devon et inventeur de la première véritable machine à vapeur alternative
  • La "coulée" en direct d'un des anneaux du sigle Olympique. Surprise, auraient-ils amené un four de fusion dans le stade. A y regarder de plus près, non, il s'agit de moyens pyrotechniques s'allumant de manière progressive et simulant l'avancée de l'acier liquide. Mais avec les étincelles bien réelles, c'était bluffant de réalisme
  • Des ouvriers avec masque de soudeur forgeant le métal ainsi coulé (ou en nettoyant la surface des crasses résiduelles)
  • Les anneaux olympiques assemblés en direct dans le ciel pour former le sigle Olympique en lettre de feu (le métal en fusion).

L'ambiance de trout cela était sans doute un peu sombre mais on peut affirmer que c'est une première dans une cérémonie officielle d'ouverture des jeux olympiques.

La barre est haute (comme la hauteur des fameuses cheminées) pour les prochains JO ...