Les auteurs de romans ou de films de science fiction ont imaginés de très nombreux matériaux du futur aux super-propriétés; le plastacier, la kryptonite, l'adamantium ou le Naquadah. Pour "rêver", la matière noire et l'énergie sombre constituent cependant des enigmes réelles autrement plus prenantes lorsque l'on prend conscience que nous ne connaissons à peine que 5 % de la matière de notre univers.

matire_noire


Quelques matériaux imaginaires

  • Le Plastacier, léger comme le plastique et solide comme l'acier (fallait-y penser ...), bien utile pour fabriquer la coque des vaisseaux spatiaux (Star Wars)
  • La bien connue kryptonite (Superman), morceaux de l'ancienne planète Krypton. Il en existe plusieurs variétés, la rouge, la verte, la dorée, la bleue, ..., la noire, la blanche, l'argentée. Et au gout vanille, ça n'existe pas ?
  • L'adamantium (X-Men), présenté comme l'alliage le plus résistant au monde, il est censé ne pas s'oxyder, ne pas rouiller et résister à des températures dépassant les 3000 °C. Il est décrit parfois comme un alliage à base de nitrure de bore cubique (NBC + titane + molybdène + aluminium). On a même la formule ! Au boulot les métallurgistes ...
  • Le Naquadah (Stargate) qui possède la capacité unique d'absorption et de restitution énergétique, ce qui en fait un accumulateur universel (coooool). Attention, quand même, les redoutables goa'uld surveillent les mines de Naquadah de près. Normal, vu ses propriétés faramineuses, on ferait pareil
  • Le mithril (ou maître-argent) très léger mais aussi très résistant (le truc classique quoi) est un métal de l'univers de l'écrivain JRR. Tolkien (Le Seigneur des anneaux)
  • Le Mercurium et l'Uradium dans les aventures de Blake et Mortimer de Jacobs. Aventures qui regorgent d'engins techniques loufoques mélangés à des monstres préhistoriques et de rayons de la mort surpuissants
  • L'Orichalque dont les deux seules évocations de ce minerai sont de Platon  dans un passage du « Critias » et dans le second hymne à Aphrodite, une description des boucles d’oreille de la déesse, « des fleurs d’or et d’orichalque ». Ce serait le métal le plus précieux après l’or. En seraient recouverts l’enceinte de l’acropole de la capitale et le plafond du temple de Poséïdon
  • La Tournesolite dans Tintin Objectif Lune. Ce matériau inventé par le professeur Tournesol résout le problème de solidité de sa fusée lunaire car il est capable de contenir une explosion nucléaire (pas moins, ... oufff ça dépote ce matériau)
  • Le Gravitium, matériau qui permet d'annuler localement la gravité, lorsqu'il est soumis à un champ magnétique. Je viens de l'inventer celui-là et je revendique donc la propriété exclusive de toutes les mines de Gravitium dans le Laniakea (soyons ambitieux !).

Matière noire et énergie sombre
Plus sérieusement cette fois ci, quelques mots sur la matière noire et l'énergie sombre, dont on ne sait quasiment rien (ou très très peu de choses sur l'origine, la nature et les modes d'intéraction avec la matière ordinaire).

  • La matière noire (25 % de la masse de l'univers environ) permet à la matière des galaxies de "rester groupir". Car la masse de matière ordinaire et visible (dite "baryonique") ne suffit pas pour expliquer la cohésion des galaxies. La matière noire semble se rassembler autour des galaxies et on l'a très récemment cartographiée
  • L'énergie sombre (70 % de la masse de l'univers) qui expliquerait que l'inflation de l'univers est croissante et que les galaxies s'éloignent de plus en plus vite les unes des autres (malgré la gravitation).

En fait, pas besoin d'inventer de nouveaux matériaux pour rêver car on ne connaît réellement que 5 % de la matière de l'univers. Le reste, les 95 % restant, est encore à expliquer.