La construction d'ITER à Cadarache va nécessiter des matériaux métalliques très particuliers; beaucoup d’acier inox austénitique à très basse perméabilité magnétique et un acier 304 au bore comme bouclier neutronique. Industeel le Creusot va bénéficier de contrats liés à ITER.

iter_acier_bore
ITER, le premier réacteur à fusion

ITER, un réacteur à fusion
ITER (International Thermonuclear Experimental Reactor) est le projet de réacteur nucléaire expérimental, qui sera construit à Cadarache, près d’Aix-en-Provence, et qui implique de nombreux partenaires; la Chine, l’Europe, l’Inde, le Japon, la Corée du sud, la Russie et les USA. Il a pour objectif de valider la possibilité de produire de l’énergie à partir de la réaction de fusion et de mesurer la viabilité technico-économique du concept.

Les avantages de la fusion
La fusion thermonucélaire possède de nombreux avantages

  • Peu de déchets
  • Energie renouvelable et abondante,
  • Sureté de la réaction.

Les premiers réacteurs industriels ne sont cependant pas attendus avant 30 à 40 ans au vu du nombre de problèmes techniques à résoudre.

Tôles au bore
Les premières tôles vont arriver dans les ateliers dans les jours qui viennent car les premières livraisons sont prévues fin Mai 2012. Elles vont se poursuivre à un rythme régulier jusqu’en début 2013 à raison de 35 à 40 tonnes / semaine (environ 70 tôles, provenant de 1 à 2 coulées de 304 Bore par semaine).

Source : France Métallurgie