Le tribunal de commerce de Nanterre a accordé, ce jeudi 19 avril, la reprise de FDPA (Fonderie Du Poitou Aluminium) au groupe Saint Jean Industries, qui était l'unique candidat à la reprise de la fonderie de culasses aluminium basse pression d'Ingrandes sur Vienne.

fonderie_saint_jean_industries
Saint Jean Industries et le Cobapress

Dans l'offre de reprise de l'équipementier automobile Rhodanien, il est annoncé qu'il y aurait :

  • 395 postes conservés sur 450 (60 licenciements)
  • Un retour à la rentabilité du site d'ici 2014
  • Un investissement d'une trenteine de M€ de Renault et de l'état pour moderniser le site d'Ingrande
  • Un engagement de Renault -le principal client de FDPA- pour un carnet de commande jusqu'en 2015

Quelques post déjà publiés sur ce blog sur FDPA ou Saint-Jean Industries

Nicolas Saokozy en visite à FDPA (Video)
FDPA en cessation de paiement
FDPA en conflit social
Saint Jean Industries et le Cobapress (Video)

Saint Jean Industries, pour une reprise pérenne liée aux engagements de Renault
Emile Di Serio, le patron de Saint Jean Industries, interwievé dans le Journal de 13 h de France 2 le 19 avril, précisait que l'erreur qui avait été commise lors de la reprise de la fonderie Duranton - ne pas s'assurer des intentions des clients du site- ne se renouvellerait pas à l'occasion de la reprise de FDPA puisque Renault s'était durablement engagé pour des volumes de production.

Renault s'engage
Renault - qui assure près de 80% de la production de la Fonderie- s'est engagé à augmenter ses commandes, de 520.000 culasses en 2012 à 1 million en 2015 " en rapatriant dans l'hexagone plusieurs modèles de culasses aluminium jusqu'ici produits à l'étranger" (Royaume-Uni et Bulgarie).

Renault a aussi accepté, selon le ministère de l'Industrie, d'acquitter les deux-tiers des 20 M€ d'investissements nécessaires chez FDPA et le gouvernement a accordé au repreneur une aide de 8 M€ pour "la mise en place d'équipements plus modernes et plus performants".

Saint-Jean Industries
Le Groupe Saint Jean Industries est une entreprise familiale créée en 1962 qui connait une croissance importante (CA de 177 M€ en 2011 contre 90 M€ en 2009) en particulier avec le procédé Cobapress qui allie la forge et la fonderie (pré-forme moulée). Le groupe, dont le marché est à 90 % généré par le secteur automobile, est équipementier de rang 1 (et 2) et est implanté mondialement avec des sites de production en Europe (France, Allemagne, Norvège, Croatie, ...), mais aussi en Amérique du nord (Arkansas) et en Asie (Corée).

Les principaux clients de Saint Jean sont PSA, VW-Audi mais aussi Honda, GM, Renault, Hyundai, Ford, ZF, TRW.
L'historique de saint Jean Industries de1962 à 2011.


Fonderie_Saint_Jean_Automobile

Les différentes divisions de Saint Jeans Industries sont

  • "Le chassis" (pièces de liaisons au sol) avec comme objectif à terme la production de "modules complets"
  • "Le moteur" (support, carter embrayage, ...)
  • "Les roues" créé en 2010 avec la reprise de la société FUNDO
  • "Outillages", créé début 2010 (avec Saint Jean Tooling) et spécialisé dans la conception et la fabrication d'outillages pour la fonderie, la forge et les montages d'usinage
  • "Industries" pour les pièces de taille importante dans la transmission et la distribution d'énergie

Source : www.letelegramme.com