Aubert et Duval, filiale du Groupe Eramet, leader mondial d’aciers rapides, et les Kazakhs de UKTMP, l’un des premiers producteurs mondiaux d’éponge de titane, inaugurent ce lundi 19 Septembre 2011 une toute nouvelle usine sur le site industriel de l’aciérie des Ancizes, à Saint-Georges-de-Mons (Puy-de-Dôme). 

 aubert_et_duval_four
Aubert et Duval - aciérie des Ancizes

Vendre des produits en titane
Annoncé en 2009, il s’agit d’un investissement de 47 millions d’euros. Cette nouvelle unité de production, destinée à la transformation de lingots de titane, s’étend sur 48.000 m², dont 7.500 m² couverts, situés à quelques encâblures des aciéries historiques Aubert et Duval. Baptisé UKAD, le site est destiné à fabriquer et à vendre des produits en titane (billettes, barres, fils, tôle), principalement pour le marché de l’aéronautique, toujours plus demandeur de cette matière. L’unité s’appuiera sur un circuit de production court et automatisé avec notamment l’implantation d’une presse à forger de 4 500 tonnes.

Le titane en progression
UKAD a déjà reçu le soutien d’EADS et Airbus, avec la signature d’un important contrat portant sur la fourniture d’un volume d’affaires de 1,4 milliard de dollars entre 2012 et 2022. Le titane, dont la part est en forte croissance dans les avions, est utilisé dans les trains d’atterrissage et les pièces de structure comme les ailes ou le fuselage, les moteurs, la boulonnerie…

UKAD, une filière intégrée du titane en Europe
La production, qui démarre tout juste, devrait générer une soixantaine d’emplois et permettre aux deux partenaires Franco-Kazakhs associés à 50-50, de devenir incontournables sur le marché du titane. ” La création d’UKAD doit permettre de constituer une filière intégrée du titane en Europe, et de se positionner au 2ème rang mondial sur le marché des pièces matricées, à la hauteur des acteurs russes qui opèrent sur ce segment de marché”, précise la direction d’Aubert et Duval.

Source : France métallurgie