Des chercheurs américains ont réussis à rallonger des nanotubes de carbones, apportant une avancée pour produire un jour des cables électriques ultra-conducteurs.

cuivre_nanotube_de__carbone
Nanotube de carbone en remplacement des cables électriques en cuivre

La problématique
Le cuivre utilisé actuellement dans la fabrication des cables électriques posent un certain nombre de problème :

  • Pertes en ligne importantes
  • Poids conséquent

Les nanotubes permettraient la réalisation des super-cables très solides, légers et surtout ultra-conducteurs.

Allonger les mono-feuillets
Seul problème : les nanotubes de carbone de toutes natures avaient jusqu'à présent la fâcheuse tendance de s’agglomérer lors de la synthèse, empêchant la réalisation de nano-tubes de grande longueur.
Les chercheurs de la Rice University ont perfectionné une méthode permettant d’allonger les nanotubes mono-feuillet grâce à un catalyseur fer/cobalt, et ainsi doper sensiblement leurs qualités conductrices.

Il suffit alors de purifier un échantillon de nanotubes de carbone pour isoler les mono-feuillets, puis de doper celui-ci grâce à leur méthode, ce qui limite les étapes de séparation. Selon les chercheurs, cette opération d'allongement est répétable jusqu'à obtenir des tubes aux dimensions voulues.

Le ''câble miracle'' de plusieurs kilomètres de long n’est sans doute encore qu’une très lointaine perspective. Mais cette méthode annonce de grands progrès dans la synthèse de nanocâbles électriques à l’échelle laboratoire.

Source : www.industries.com