La méthode six sigma permet, par la mesure et l'analyse des causes de dérive du process, de fiabiliser l'organisation d'une entreprise et de mieux répondre aux besoins du client final.  

icone dossier

6_sigma

Contexte
La méthodologie six sigma repose sur les notions de client, de processus et de mesure et s'attache à maîtriser les conditions de production entraînant le minimum de rebut.
Les processus industriels grande série se prêtent naturellement très bien à la démarche six sigma.

Historique
Le six sigma a été inventé à l'origine par Motorola en 1987. Il s'est naturellement d'abord diffusé dans le monde de l'électronique et informatique (IBM, Texas Instrument, General Electric, ...) puis dans l'automobile (Caterpillar, Nissan) avant d'être appliqué au services (BNP Paribas, AXA Investment Managers) et aux autres industries sous-traitantes.

Le six sigma a maintenant plus de 20 ans et est encore déployé davantage dans les grands groupes que dans les PME à cause sans doute des contraintes méthodologiques qu'il induit et de la nécessité d'avoir des enjeux conséquents.

Les acteurs du six sigma dans les entreprises
La méthode Six Sigma concerne toutes les strates d'une organisation et s'appuie une pyramide de fonctions d'expertise croissante :
• Le Green Belt (« ceinture verte »), dont on attend qu'il consacre partiellement son temps (souvent autour de 25%) à la conduite de projets d'amélioration.
• Le Black Belt (« ceinture noire »), qui se consacre à plein temps à l'amélioration (conduite de projets, formation des Green Belts voire d'autres Black Belts) et doit maîtriser la méthodologie dans son ensemble. 
• Le Master Black Belt, mentor et formateur de Blacks Belts, garant du respect de la démarche, encadre les Blacks Belts hiérarchiquement.
• Le Deployment Leader (en France, directeur du déploiement ou plus souvent directeur du système d'excellence), chargé d'élaborer la stratégie, le contenu de la formation, les budgets, ...

Dans une PME, Master Black Belt et Deployment leader peuvent être confiés à des consultants intervenants extérieurs.

Les étapes de la méthode
La méthode six sigma se base sur 5 étapes :

  • Définir les attentes mesurables du client
  • Mesurer la performance du processus métier de l'entreprise en regard des attentes du client (taux de rebut, retour client, délai de développement,...)
  • Analyser statistiquement les causes impactant sur la performance à travers d'une cartographie détaillée des processus de fabrication
  • Améliorer le processus de production en s'attaquant aux causes sources
  • Contrôler que les solutions mises en place ont bien le résultat prévu et maîtriser ce process de production pour éviter sa dérive.


SixSigma_Capability_Improvement
Importance de la mesure dans la démarche 6 sigma

Outils du 6 Sigma
Les outils utilisés en six sigma sont multiples

  • Cartographie du process
  • Diagramme Ishikawa (pour repérer les causes sources de défauts)
  • Analyse statistique du process.
  • Plans d'expérience pour identifier l'impact des paramètres de production sur la qualité des pièces et déterminer les meilleurs jeux de paramètres
  • MSP (Maitrise statistique du process) et cartes de contrôle pour éviter la dérive process

Le six sigma est essentiellement une amélioration du process de fabrication. Sa rigueur statistique en fait sa force car cette méthode laisse peu de place à la subjectivité et à l'interprétation.

param_tre
Mesure des paramètres impactant la qualité pièce (exemple)