En juin, Renault et PSA ont vu leur vente reculer de respectivement - 20.9 % et -11.9 % en France. Au niveau Européen, les immatriculations de véhicules neufs ont chutés en moyenne de 8 % en juin avec une situation très contrastée selon les pays.

automobile_vente_vehicule_renault_PSA_fiat_GM_BMW_Ford_mercedes_nissan_toyota_2010_2011
Baisse des immatriculations en France de - 12.6 % en Juin avec une situation
différente d'un constructeur à l'autre

On assiste pour le troisième mois consécutif à une baisse des ventes automobiles en France après un tout début d'année 2011 boosté par la fin de la prime à la casse.

Plusieurs facteurs expliquent ces baisses en France
- La fin de la prime à la casse
- La conjoncture écononmique assez morose de nombreuses économies en particulier du sud de l'Europe (Espagne, Italie, ...) où les deux constructeurs sont traditionnellement assez présents.

Chute des immatriculations en Europe
Les immatriculations de véhicules neufs dans l'Union Européenne ont chuté de -8,1% en juin. Les baisses du mois de juin vont de -0,3% en Allemagne à -31,4% en Espagne. Sur six mois, seul le marché allemand, parmi les principaux d'Europe, affiche une croissance à deux chiffres (+10,5%). La France se défend bien (+1%), tandis que le Royaume-Uni (-7,1%), l'Italie (-13,1%) et l'Espagne (-26,8%) souffrent toujours.

Une croissance hors d'Europe
PSA et Renault devraient vendre la moitié de leur production hors d'Europe d'ici 5 ans avec la montée des pays émergents. Les constructeurs hexagonaux sont très présents en Russie, au Brésil et en Chine.

Source : www.boursier.com et divers