Le producteur de superalliage Sud-Africain Avalloy a développé une nouvelle méthode - Avacleanse - de nettoyage et de décontamination des composants en super-alliage, permettant leur refusion et leur recyclage pour fabriquer de nouveaux produits en super-alliage avec un très faible niveau d'impuretés.

super_alliage_Rolls_royce
Super alliage utilisé dans les moteurs aéronautiques

Le procédé Avacleanse

Le procédé de nettoyage a été mis au point sur 3 alliages et est maintenant étendue à d'autres alliages. Le procédé Avacleanse consiste en une succession d'opérations mécaniques, chimiques et pyrométallurgiques dont les paramètres sont fonction du super-alliage à traiter.

Les super-alliage

Les super-alliages sont une famille de matériaux possédant une excellente résistance mécanique et une bonne résistance au fluage à haute température (typiquement 0,7 à 0,8 fois sa température de fusion) en conditions de contraintes sévères (oxydation, corrosion). Ils sont utilisés typiquement pour les pales des moteurs aéronautiques. Les super-alliage peuvent être des alliages à base nickel, cobalt ou fer et sont composés de 8 à 30 éléments différents. Ils sont utilisés sous forme moulé et sous forme brute. Pour garantir leurs caractéristiques mécaniques exceptionnelles, les super-alliages doivent avoir un très faible taux d'impuretés. Les moteurs aéronautiques se révèlent être des milieux très contaminants et polluées en impuretés (combustion de kérosène). Ainsi, au moment du recyclage, ces composants ne peuvent pas être refondus simplement (si l'on veut toujours garantir cette pureté) et ils doivent faire l'objet d'un traitement spécifique, objet de la présente invention.

Quelques super-alliages
Les super alliages les plus utilisés sont l'Inconel, Hastelloy, Waspaloy, Rene alloys (notamment Rene 41, Rene 80, Rene 95), Haynes alloys, Incoloy, MP98T, TMS alloys, Phynox, Stellite, Carboloy, AM1 (Onera), et des alliages monocristallins CMX.

Source : site France métallurgie