Si la consommation du titane au niveau mondial reste faible (50 000 tonnes/an contre 20 millions pour l'aluminium et 730 millions pour le fer), ses propriétés (mécaniques, tenue à la corrosion, légèreté, bio-compatibilité) restent exceptionnelles et en font un candidat de choix pour des applications à haute valeur ajoutée (aéronautique, chimie, médical, articles de sport haut de gamme, ...)

aube_de_turbine_titane
Aube de titane calculé avec ANSYS - champ de température

Les propriétés du titane
Le titane possède des propriétés pratiquement inégalées par d'autres matériaux :

  • Une résistance mécanique spécifique très élevée. Ainsi, il a une densité faible (4.5) mais un module d'élasticité important (110 000 MPa) et présente une tenue à chaud importante.
  • Une résistance à la corrosion très grande dans divers milieux. Son aptitude à se passiver (par la formation d'un film protecteur d'oxyde) donne au titane une résistance exceptionnelle à la corrosion et aux attaques chimiques, ainsi qu'à l'érosion par des fluides chargés de produits à caractère abrasif (ex : sable dans l'eau de mer). Il résiste parfaitement à tous les milieux naturels (atmosphère, eau de mer,...) et à de nombreux produits chimiques, en particulier à ceux qui contiennent du chlore. Mais il résiste mal à certaines solutions chaudes ou concentrées (HCl, H2SO4, acides organiques)
  • Bio-compatibilité. Le titane qui est peu dense, inaltérable, bio compatible permet la réalisation de prothèses de hanche, stimulateurs cardiaques, mâchoires artificielles, ...

Les applications industrielles
Les application industrielles du titane sont nombreuses. En tête arrive l'énergie/chimie suivi du secteur aéronautique.

march__du_titane

Les alliages de titane
Les 3 nuances de titane les plus couramment utilisés sont :

  • T 40 et T 60 (titane presque pur)
  • TA6V (alliage de fonderie utilisé en aéronautique)

nuance_alliage_titane_TA6V

Source : Association Titane