Découverte en 2006, l'atelier du moyen age des maitres fondeurs Perdry à Valenciennes, fait l'objet d'une exposition accueillie jusqu'au 17 avril par la crypte du musée des Beaux-Arts Valenciennes. Les Perdry travaillaient au XVIIe siècle pour le compte de la cour d'Espagne comme munitionnaires et géraient l'arsenal des armées.

Dans l'atelier des Perdry, Maîtres fondeurs du roi d'Espagne à la Librairie des Musées

Canon_en_bronze_du_17_18_eme_siecle_1
Canons en Bronze du XVII et XVIII devant le musée des Invalides (Paris)

La découverte
En effectuant une première exploration du sous sol pour la construction d'un nouveau bâtiment, le service archéologique municipal de Patrice Korpiun découvre toute une armurerie et de quoi équiper deux cents soldats à cheval. Les plastrons d'armures sont vieux de plus de quatre siècles et à l'époque ont été mis au rebut après avoir servi. L'un des plastrons par exemple porte un trou énorme, une balle de mousquet. Des dizaines d'objets seront découverts sur place lors des fouilles; outils de fonderie, boulets, casques, cloche en bronze du XVIIe siècle.

Les Perdry, maîtres fondeurs de canons
Les Perdry étaient des maîtres fondeurs émérites. Un canon, une de leur fabrication typique, est toujours exposé aux Invalides. Il reste encore énormément de choses à découvrir sur les Perdry. Par exemple, on ne sait pas combien d'ouvriers comptait leur atelier de fonderie.

L’opération archéologique dévoila quatre siècles d’occupation depuis la construction des écuries au XIVe siècle jusqu’à l’occupation des lieux par Jacques Perdry père (1585-1667) et fils (1612-1683), fondeurs d’artillerie et munitionnaires au service du roi d’Espagne. La fouille révéla principalement une partie importante des infrastructures de cette fonderie ainsi qu’un mobilier exceptionnel (outils, modèles, moules et munitions de guerre) qui nous font pénétrer dans l’intimité de l’atelier des Perdry.

Source : www.lavoixdunord.fr