ArcelorMitall cherche à être moins dépendant des trois groupes miniers internationaux (BHP Billiton, Vale et Rio Tinto) qui contrôlent l'approvisionnement en minerai de fer au niveau mondial. ArcelorMitall cherche à racheter le canadien Baffinland, qui possède un gisement probable de près de 365 millions de tonnes de minerai de fer sur la Mary River.

Baffinland_iron_mines_corp
Baffinland, convoitée par Arcellor pour assurer à terme une partie de son indépendant en minerai de fer

ArcellorMittal trop dépendant
Le premier groupe de sidérurgie mondial cherche à accroître son autosuffisance en matières premières en détenant ses propres mines de fer. Sur 2010, sa production en propre devrait augmenter de 10 millions de tonnes pour atteindre 50 millions de tonnes.
Le terrain de Baffinland, situé sur le vaste territoire inuit de Nunavut, possède 365 millions de tonnes de réserves probables de minerai. ArcellorMittal serait près à mettre sur plusieurs années près de 4 milliards de dollars d'investissement pour mettre en exploitation les gisements de Baffinland.

Baffinland
Baffinland est un spécialiste de l'exploration et du développement de gisements de minerai de fer (situés sur la Mary River, dans l'extrême nord du Canada). La compagnie canadienne possède 1600 hectares de terrain. Confronté depuis octobre à l'offre de rachat hostile lancée par Nunavut Iron Ore, gérée par le fonds d'investissement The Energy and Minerals Group, la direction de Baffinland soutient l'offre de rachat d'ArcelorMittal.

Source : www.romandie.com