Les défauts internes de type retassures en fonderie sous pression sont dues à un déficit d'alimentation en métal liquide pendant la phase de solidification. Le retrait n'est pas compensé. Les causes de retassures en fonderie sous pression peuvent être nombreuses mais sont essentiellement liées à une mauvaise maîtrise de la thermique du moule.

Mode de formation

En fonderie, la quasi-totalité des alliages occupent un volume plus faible à l'état solide qu'à l'état liquide car pendant la solidification (intervalle solidus-liquidus), se produit un phénomène de retrait lié au changement de phase solide-liquide. Les défauts engendrés sont appelés retassures. Le mode de formation des retassures en fonderie sous pression est lié à un retrait à la solidification non compensée par la pression de multiplication.

micro_retassure_AlSi9Cu3

Retassure sur pièce aluminium en Al Si9Cu3(Fe)

Causes de retassure
En fonderie sous pression chambre froide, les causes de retassure sont :

  • P3 trop faible ou retard à l’application trop important (lié à l'épaisseur d'attaque)
  • Pastille trop mince
  • Zone de pièce trop massive
  • Bras d'alimentation trop loin de la zone à alimenter
  • Moule trop chaud (localement)  --> faire une thermographie IR (caméra ou pistolet IR) pour quantifier les points chauds
  • Buse de poteyage bouchée ou déréglée (et zone de moule non refroidie)
  • Broche sans refroidissement interne
  • ...

Remèdes spécifiques :

Il peut exister des remèdes spécifiques :

  • Ajouter un squeeze pin dans la zone de défaut
  • Utiliser un matériaux diffusif localement (cuivre, TZM) pour optimiser l'évacuation de calories.
  • Augmenter l'épaisseur d'attaque (pour mieux transmettre la pression)
  • Ajouter une nervure d'alimentation (attaque-zone à alimenter) pour mieux transmettre la pression
  • Modifier localement la forme de la pièce pour réduire les masses (évidement et nervurage, re-design pièce)

Source : CTIF