Les alliages d’aluminium utilisés en fonderie sous pression ont de faibles propriétés mécaniques (allongement, Rp0.2) qui résultent de leur teneur en fer élevé (alliage de deuxième fusion). Le fer est cependant utile et limite très fortement les phénomènes de collage (interactions moule-métal). L'Al Si7Mg, utilisé en moulage gravité et à faible teneur en fer, n'est pas utilisable facilement en fonderie sous pression ( phénomène de collage important nécessitant un poteyage graphité).

L’abaissement de la teneur en fer n’est possible que si elle est compensée par une augmentation de la teneur en manganèse ; c’est le concept de l’alliage Silafont-36 développé par Rheinfelden Aluminium (Allemagne) pour la fonderie sous pression.

Le Silafont est assez utilisé en Allemagne pour des pièces de structure est moulé sous vide et peut faire l’objet de traitement thermique.

Plus d'info
        www.alurheinfelden.com