Les annonces de création d'usines de fabrication de batteries pour véhicules électriques sur l'hexagone se multiplient ces derniers mois; SAFT, Bolloré, Renault, Dow Kokam (avec Dassault).

batteries_Dow_Kokam_michigan
Production de batteries de véhicules électriques (Dow Kokam/Michigan)

SAFT
Le groupe SAFT a annoncé en juin 2009 la création (avec Jonhson Control) d'un site qui permettrait à terme la fabrication de 10.000 unités/an sur la technologie lithium-ion

Bolloré
Bolloré, lui, est directement impliqué dans la fabrication du véhicule électrique -la blueCar- et peut produire 3000 batteries/an (investissement de 60 M€). Bolloré pourrait investir 250 M€ supplémentaire sur son site du Finistère pour la fabrication de batteries avec la technologie LMP (Lithium-Metal-Polymère).

Renault
Renault a annoncé la création d'une usine de production de batteries à Flins avec un investissement de 600 M€, avec une partie de finnacement public (dont 125 M€ du FSI, le Fond Stratégique d'Investissement). Cette usine produirait des batteries pour Renault, mais également pour d'autres constructeurs automobiles et permettrait la production de 100.000 unités/an

Groupe Dow Kokam
Enfin, le groupe américain Dow Kokam -en joint venture avec Dassault- vient d'annoncer la création d'une unité dans l'Essone de production de batteries avec un investissement modeste de 5 M€ (et 30 emplois créés) pour une production à court terme de 5000 unités/an pour des utilitaires (Renault Kangoo, Citröen Beerlingo, Peugeot Partner) et à long terme de 15.000 unités/an. Ce même groupe américain, qui fait partie de Dow Chemical, a déjà investi 600 M$ (490 M€) au Michigan/USA pour la création d'une unité de 800 personnes permettant la production de 60.000 batteries/an.

Soure : BFM radio (30/05/2010)