Didier Le Reste a succédé en 2000 à Bernard Thibault à la tête
de la puissante fédération CGT des cheminots. didierlereste

D’origine bretonne mais né à Paris, il a commencé à travailler à 17 ans dans une fonderie avant d’être embauché en 1997 comme contrôleur à la RATP.

Il devrait prendre sa retraite cette année. Il envisage d’être candidat à sa succession à moins qu’il ne se lance dans la politique.

Et on ne lui en voudra pas trop pour la 3ème grève ( le 07 avril dernier) dans les transports depuis début 2010. Et hier, il faisait beau. Ça en devenait presque un plaisir d'attendre sur les quais ...

Commentaires
Après les patrons qui ont fait un tour en fonderie (PSA et Swatch Group), maintenant les syndicalistes. La fonderie mène à tout !

Vos tuyaux sur des hommes politiques ou des artistes connus étant passés en fonderie ?

Source : www.leparisien.fr