L'université Jiao-tong (Shanghai) a annoncé la mise au point du nouvel alliage magnésium-lithium dopé à 40 % de nanotubes de carbones, appelé le CNSA-4728, qui a nécessité un budget de R&D de plus de 200 M€, et qui permettra de mener à bien le projet d'ascenseur spatial développé par la China National Space Administration (CNSA).

ascenseur_spatial
Ascenseur spatial - le projet chinois verrait le jour en 2012

Cet alliage aurait des propriétés mécaniques à froid 100 à 120 fois plus importantes que les meilleurs aciers actuels. L'alliage servira à réaliser le câble de l'ascenseur spatial tendu entre la terre et un satellite géostationnaire.

La mise en service de cet ascenseur spatial est annoncé pour 2012 près de Zhongguo. Les charges utiles glisseraient alors simplement le long du câble vers une orbite géostationnaire, sans qu'un lanceur soit nécessaire. Le coût de mise en orbite de matériel sera alors de 500 à 600 fois plus faibles qu'avec une navette spatiale.

La CNSA prévoit d'installer plusieurs dizaines d'ascenseurs spatiaux sur son territoire pour mettre en orbite de très grandes quantités de matériel pour des applications civiles (R&D et productions de médicaments ou de composants de nano-machines en zéro-gravité) et militaires. Le congrès américain s'est inquiété de ce projet. Barack Obama a convoqué l'ambassadeur chinois à Washington pour lui demander des explications sur la finalité exacte de ce projet.

Source : Agence RIA-Novosti
(Fishing Strategic informations)