Le rappel de près de 8 millions de véhicules Toyota pour des problèmes potentiels de blocage de pédale fait mal à l'image de fiabilité du constructeur japonnais qui ped 21 % en bourse et voit ses ventes chutées de 19 % aux USA en janvier.

toyotap_dale
Pédale d'accélération - blocage et rappel
de 8 millions de véhicules.
La NHTSA, l'administration américaine de la sécurité
routière, enquête et pourrait sanctionner le géant
japonais.

Le problème de blocage sur 18 modèles
Le blocage de la pédale d'accélération en position basse de 18 modèles Toyota (RAV4, Seaquoia, Camry, Avalon, Prius, Takoma, Tundra, Corolla, Venza, Matrix, Pontiac Vibe, Highlander, AYGO, iQ, Yaris, Auris, Verso et Avensis), trois Lexus et des Peugeot 107 et Citrôen C1 produites dans une usine partagée avec PSA en République tchèque.

Témoignage d'un conducteur américain de Prius "J'ai appuyé sur le frein mais il n'y a pas eu de réponse. J'ai pressé encore plus fort. J'ai fini par percuter le véhicule devant moi".

Rappel massif
Plus de 8 millions de véhicules dans le monde (1.8 millions en Europe) ont été rappellés, soit plus d'un an de production.
Les problèmes semblent toucher davantage les véhicules vendus aux USA et ont commencés en fin 2009 pour monter en puissance dans les média en 2010.

Une réputation légendaire de qualité sur la sellette
Toyota a beau prévenir ses clients et promettre une réparation express (1/4 h), sa réputation légendaire de qualité est sur la sellette.

Des ventes en chute
Les ventes du numéro un mondial ont chutés aux Etats Unis; 19 % en moins pour le seul mois de janvier et sont tombés au plus bas depuis 1999.

Une chute du cours de l'action Toyota
Les marchés ont également sanctionnés le constructeur Nippon avec une perte de 21 % de la valeur du titre en bourse en deux semaines.

Les explications du constructeur sur son site

 Toyota - Les causes du problèmes

Selon Toyota, "Le problème implique un élément de friction dans le mécanisme de la pédale conçu pour procurer un ressenti régulier et stable en créant une résistance. Le mécanisme comporte deux éléments en contact lors du fonctionnement normal de la pédale d’accélérateur.

En raison des matériaux utilisés, de l’usure et des conditions d’humidité et de température, ces surfaces en contact peuvent, avec le temps, commencer par adhérer puis se libérer au lieu de glisser en douceur. En de rares circonstances, le frottement peut s’accroître au point que la pédale soit lente à revenir en position haute ou, plus rarement encore, ‘colle’, laissant les gaz partiellement ouverts."

Source : 20 Minutes