Selon les prévisions de Hydro Magnésium en 2004, "le magnésium représente aujourd'hui entre 4 et 5 kg par véhicule aux USA. Cette part pourrait passer à 50-60 kg par véhicule d'ici 2010-2015" (info CRCI ARIST Champagne-Ardenne). Dans la réalité, en 2009, le magnésium aux USA a reculé ....

r_alit__et_pr_vision_Mg
Prévision et réalité du magnésium dans l'automobile (Kg Mg/Véhicule)

Le magnésium aux USA
A partir de 1998-1999, les américains ont fait un retour vers l’aluminium pour un certain nombre de pièces (en particulier retour à l’aluminium pour des carters transferts en grande série). Il semble qu’aujourd’hui d’autres applications aient été développées (Incidence des prix Mg chinois aux USA lié aux taxes anti-dumping ?).

Le magnésium au Japon
Avant 1980, les japonais avaient tenté d’utiliser du magnésium qui n’était pas de haute pureté et qui avait conduit à de sérieux problèmes de corrosion.
D’où leur réticence à utiliser ce métal par la suite.

Le magnésium en Europe
Aujourd’hui les Américains en seraient à 4,5 kg/véh et les Européens à 2,5 kg/véh.
Concernant les Européens, on doit en réalité être plutôt  entre 1,5 et 2 kg, car les résultats sont pollués par un certain nombre de véhicules (Mercedes classe E, Opel Vectra, Fiat Stilo, Mini One) équipés de traverses de planche de bord en Mg, de poids variant de 3,6 à 6,3 kg, solutions qui ne seront pas toutes reconduites. Par ailleurs, VW avait acheté une partie de Dead Sea Magnesium en Israël, à hauteur de 12.250 tonnes/an (35% de la production), et les 9000 tonnes qu’il a introduit sur ses voitures (car il ne sait pas faire autrement) conduit à + 0,5 kg en moyenne sur chaque véhicule européen (et 1,4 kg / veh VW au niveau mondial).  VW a revendu ses parts dans Dead Sea Magnesium fin 2009.

Ce qui avait été vu en matière d'allègement
La substitution du mécano-soudé et zamak par du magnésium permet un allègement de 30 à 50%. La substitution aluminium par du magnésium permet un allègement de 20 à 30%. Si globalement pour les USA, on prend un chiffre moyen de 30%, avec 4,5 kg de Mg on a gagné 2 kg sur 6,5 kg au départ.

50 kg allègement sur un véhicule de 1500 kg fait gagner 0,2 l/100km avec une conso de 10 l/100km.
2 kg d’allègement par emploi de 4,5 kg de magnésium va faire gagner ….0,008 l/100km !

L’emploi de magnésium correspond peut-être plus à des allègements locaux (équilibre des masses du véhicule), ou à des solutions technico-économiques optimisées comme dans le cas des armatures de volants de direction.

La seule application magnésium généralisée
A ce jour, une seule application du magnésium a trouvé un créneau généralisée : l'insert de volant. Dans ce cas particulier, le magnésium amène des performances optimisées (inertie polaire, intégrations de fonctions, tenue au crash, ...) à moindre coût. Le gain de poids apporté par la solution classique acier (500 g environ), en vue d'allègement pour réduire la consommation, n'est pas l'élément décisionnel pour le choix du matériau.

En conclusion, les conditions technico-économiques en automobile ne sont pas favorables à un usage intensif et généralisé du magnésium.

Source : Joel LE GAL