Le Pore Free (traduction « sans pore »), d’origine japonaise consiste à injecter de l’oxygène par le conteneur et en même temps à aspirer l’air du moule afin de remplacer l’air de l’empreinte par de l’oxygène. Lors de l’injection de l’aluminium, l’oxygène réagit avec l’aluminium et est ainsi entièrement consommé pour former de fin oxydes d’aluminium. Il n’y  a ainsi plus de pores d’origine gazeuse.

Ce procédé complexe n’est quasiment pas utilisé en dehors du Japon. Il nécessite du consommable (Oxygène), peut poser des problèmes de sécurité (explosion) et est conditionné par le versement de royalties (sur les pièces réalisées), ce qui en augmente le coût.