Un nouveau procédé de moulage en sable, appelé "Abation casting" a été développé aux USA et permet d'obtenir des propriétés mécaniques améliorées grace à un DAS réduit et une très grande vitesse de solidification.

Le principe
Le moule est constitué d'un sable silicieux AFS 60, aggloméré avec un liant breveté hydrosoluble à base de silicate de soude (soluble à l'eau). L'aluminium est dégazé au rotor (20 min !) versé dans le moule par basculement (sur 20°) et alors que la grappe est encore liquide, le sable est éliminé par des jets d'eau à 65°C. L'eau entre en contact avec la pièce moulée et conduit à un gradient thermique élevé (induisant un DAS faible et une solidification de l'eutectique contrôlée) et la suppression de la lame d'air.

Les propriétés mécaniques
Les propriétés mécaniques cités sont améliorées par rapport au moulage sable et coquille et sensiblement du même ordre qu'en squeeze casting et qu'en pression-contre pression.

ablation_casting
Comparatif des proprités mécaniques avec l'Ablation casting

Les particularités
Notons que l'A356 utilisé à une très basse teneur en fer ( 0.089 %). La basse pression est envisagée dans le futur ainsi que l'utilisation d'une technique de fusion à faible gaz et oxydes.

Les développements industriels
La technologie est déjà en production dans une fonderie qui possède deux licences.

Eck Industries, Manitowoc, Wis. 
Eck Industries utilized the ablation process to make this 4.9-lb. A356-T6 aluminum part with enhanced mechanical properties in its thin sections. The component, which fits on the tail section of a Buell Motorcycle Co. bike, saved weight and cost by incorporating the motorcycle's shock mount location.

Source : Hommes et fonderie, janvier 2009, n° 391
Conférence présentée au congrès TMS 2008 (la nouvelle Orléans/USA) par Rio Tinto Alcan et Alotech limited