Le 23 juin 2009, les Etats-Unis et l'UE ont déposé une plainte commune auprès de l'OMC (Organisation Mondiale du Commerce) contre les quotas d'exportation chinois sur les matières premières.

Cette décision survient alors que, en pleine crise économique mondiale, les parties en présence "s'efforcent de protéger leurs entreprises respectives". Les Occidentaux accusent les Chinois de gonfler le cours international de matériaux comme la bauxite, le magnésium ou le zinc et de garantir ainsi des tarifs préférentiels aux acheteurs chinois.

Source : www.courrierinternational.com