Un nouveau procédé de traitement de surface de la face interne des cylindres de bloc moteur en aluminium par projection de particules par arc électrique éviterait l'utilisation de chemise en fonte.

Mercedes a mis au point un procédé de traitement de surface des faces internes des carters-cylindres en aluminium consistant à pulvériser à grande vitesse des particules de fer en fusion produites par un arc électrique. Il se formerait ainsi une fine couche métallique sur la surface interne du cylindre qui permettrait d’éviter l’emploi de chemises.

Les cylindres pourraient être ensuite directement usinés. Il faut savoir que la suppression des chemises procure au moins 2 avantages essentiels aujourd’hui :
- économiser de l'espace (downsizing moteur)
- réduire la masse de 7 à 12%.

Un autre avantage serait une dissipation améliorée de chaleur rendant le refroidissement plus efficace. 

Source : site Auto Innovation